Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

National 1 : Quevilly-Rouen tenu en échec dans le choc du haut de tableau

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Dans le choc du haut de tableau de ce vendredi 18 décembre, Quevilly-Rouen a été freiné par le Red Star, solide troisième du championnat. (2-2)

QRM célèbre son deuxième but contre le Red Star.
QRM célèbre son deuxième but contre le Red Star. © Radio France - Théophile Pedrola

Un choc qui a tenu ses promesses. Diochon accueillait ce vendredi 18 décembre au soir l’affiche de cette 16e journée du championnat de National : Quevilly-Rouen contre le Red Star. Le premier contre le troisième.

Et le match est parti sur les chapeaux de roue. Une domination immédiate des franciliens et une ouverture du score presque logique de Cheick N’Doye, l’ancien angevin crucifie Lemaitre.

Début de match fébrile

QRM, un peu fébrile, ne rend toutefois pas les armes et parvient à égaliser rapidement, avec une nouvelle réalisation de l’inévitable Andrew Jung (24’), d’une belle demi-volée. Le joueur prêté par Chateauroux est plus que jamais meilleur buteur du championnat. 

C’est la que le match tourne peut-être, avec cette double erreur quevillaise (39’). Une mauvaise relance de Lemaitre puis une deviation malheureuse de la défense qui permet à N’Doye d’inscrire un doublé d’un tir lobant le portier de QRM. "On a des regrets parce qu'on leur a offert les situations de buts, souffla l'entraîneur, Bruno Irlès, après le match. Après, on n'a pas déjoué, on a fait ce qu'on savait faire et on a égalisé. Deux fois. Mais ce deuxième but, il ne sont pas allés le chercher. On leur a offert et on les a mis dans un confort."

Une deuxième période hachée

Quevilly égalise de nouveau grâce à l’entrant Haddad, d’un splendide tir à 25 mètres (62’). La dernière demi-heure sera très hachée, avec de nombreuses fautes et un peu de vice de chaque côté pour obtenir le coup de sifflet arbitral.
Le match se conclut dans la confusion, avec des mots qui échauffent les esprits, mais qui ne permettent pas de rattraper les deux points de perdus, dans les esprits des deux coaches. A la trève, Quevilly-Rouen est leader, et le coach donne rendez-vous pour la suite de la saison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess