Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

National 2 : Un grand FC Rouen s'incline contre Chartres

Malgré un stade plein, une belle ambiance et un jeu séduisant, le FC Rouen s'est incliné contre Chartres (1-3) dans un match que les Diables Rouges ne méritaient pas de perdre.

Diochon était bouillant, mais le FC Rouen n'a pas su l'emporter
Diochon était bouillant, mais le FC Rouen n'a pas su l'emporter © Radio France - Théophile Pedrola

Rouen, France

4 200 spectateurs au stade Robert-Diochon, une ambiance à faire pâlir beaucoup de clubs en France... Malgré une pluie qui aura accompagné toute la soirée, le FC Rouen a bien montré que, malgré son passé récent compliqué, il était bien le club qui fédère les supporters rouennais. Ce match contre Chartres l'a montré : ce n'était pas un match de National 2.

Deux équipes de haut niveau

Pour qu'il y ait un bon match, il faut qu'il y ait un bel adversaire. Chartres l'a été, en concrétisant d'abord ses deux premières occasions, peut-être les seules du match, d'abord sur un tir enveloppé magnifique (16e), puis un contre éclair très bien mené (22e). Après vingt minutes, Rouen était mené de deux buts, sans avoir commencé son match. "C'est de ma faute, avoue même le coach David Giguel après la rencontre. Je prends cette défaite pour moi, on a trop fait monter la pression sur ce match", confesse l'entraîneur.

Après ces deux buts, Rouen s'est pourtant remis dans le match, mais l'arbitre a vu rouge sur un contact assez flou dans la surface, est a décidé d'expulser Sidibé (26e) sous les huées, au mieux, du stade. Difficile de dire si l'expulsion est méritée, les deux coaches n'ont pas voulu revenir dessus. 

Un arbitrage contesté et contestable

Mais le FCR s'est de suite remis dans le match, en attaquant et sans ménager ses efforts. Chartres était embêté, et finissait même par craquer juste avant la pause, sur un coup-franc très bien frappé par Rogie (43e). Sur l'action suivante, en contre, dans un Diochon devenu une véritable bouilloire, les Diables Rouges étaient tout près d'égaliser. Il aura fallu un excellent gardien pour que le FCR ne recolle pas. "Le tournant du match", avoue après coup David Giguel. 

La deuxième période est attaquée pied au plancher, mais Chartres est bien en place et n'offre que très peu d'espaces. Seul bémol à cette soirée de haut vol, un arbitrage pas au niveau, avec des coups de sifflets bien trop souvent à contretemps, pénalisant le jeu des deux côtés. 

Finalement, le FCR s'épuise à essayer d'égaliser, et craque de manière anecdotique en contre en fin de match (90e). Le banc chartrain pouvait exploser, les joueurs de Jean-Guy Wallemme ont fait une magnifique prestation. 

"Existe-t-il des défaites encourageantes", voilà ce qu'a dû se demander le vestiaire rouennais, pas récompensé d'une très belle prestation, trop vite plombé ce samedi soir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu