Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

National (J25) : contre Cholet, le Stade Lavallois, décontracté, veut continuer sur sa lancée

jeudi 8 mars 2018 à 17:37 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Fort d'une série de quatre victoires consécutives, le Stade Lavallois tentera de conserver la troisième place du championnat de National vendredi soir (20h) contre Cholet au Stade Francis Le Basser.

La passe de 5 pour le Stade Lavallois ?
La passe de 5 pour le Stade Lavallois ? © Maxppp - Maxppp

Laval, France

Conforter la troisième place du championnat de National, c'est l'objectif du Stade Lavallois vendredi soir contre Cholet au stade Francis Le Basser, à l'occasion de la 25e journée.  Les Mayennais restent sur quatre victoires de suite après une série de onze matchs sans le moindre succès. Méfiance quand même, le SOC est la meilleure attaque du championnat avec 39 buts marqués. Si elle brille offensivement depuis le début de la saison, l'équipe du Maine-et-Loire encaisse beaucoup de but (34). C'est l'avant-dernière défense de National.

Pas d'enflammade

Le Stade Lavallois retrouve donc le sourire au moment où le sprint final est quasiment lancé. Quel a donc été le déclic ? Une partie de la réponse est détenue par les dernières recrues du mercato hivernal. Au club, staff et joueurs s'accordent à dire que depuis la fin du mercato hivernal les séances d'entraînements sont plus intenses, la concurrence accrue. Michel Espinosa, recruté en janvier, ne cache pas sa surprise. "Je suis surpris par la qualité de l'effectif, de l'intensité que les joueurs mettent à l'entraînement et en matchs. Je me sens bien, mes coéquipiers me font confiance et j'ai confiance en eux" confie l'ancien toulousain. À l'approche du printemps, les sourire reviennent au Stade Lavallois, l'objectif d'une montée en Ligue 2 n'est pas exprimé publiquement. Manu Pirès tient à ce que ses joueurs gardent les pieds sur terre. "Il n'y a pas d'euphorie particulière, on sent plutôt du soulagement au sein du club (...) il faut rester humble et ambitieux" déclare l'entraîneur. 

"Il y a quelques anciens qui apportent de la sagesse. Alioune, Bira, Kévin Perrot, Maxime Hautbois qui sont de la région. On sort d'une longue période de disette donc on garde les pieds sur terre car on sort à peine la tête de l'eau" - Le défenseur Anthony Scaramozzino 

Depuis un mois Cholet galère

Paradoxalement vendredi soir, les Mayennais vont affronter une équipe de Cholet qui ne gagne plus depuis un mois. Sa dernière victoire remonte au 2 février contre Lyon La-Duchère (3-1). Avec un retard de quatre points sur le Stade Lavallois et un match en moins, le SOC à beaucoup à perdre vendredi soir. Et les Mayennais ... tout à y gagner. 

"Il faut rester humble et ambitieux" martèle Manu Pirès - Radio France
"Il faut rester humble et ambitieux" martèle Manu Pirès © Radio France - Martin Cotta

Infirmerie vide

Bonne nouvelle pour Manu Pirès. L'entraîneur mayennais peut compter sur tous ses joueurs. Michel Espinosa au milieu de terrain ne souffre plus de la voûte plantaire. Gabriel Etinof, suspendu à Pau, est de retour dans le groupe. Du coup Neyou et Rincon, le défenseur brésilien sortent du groupe et joueront avec la réserve ce week-end.

Le groupe du Stade Lavallois 

Hautbois, Lembet - Perrot, Mendes, Ba (c), Dembele, Scaramozzino, Dabo - Makhedjouf, Espinosa, Etinof, Zeoula - Mayela, Ndilu, Bosetti, Etshimi