Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

National (J34) : Le Stade Lavallois termine à la 8e place après son match nul contre l'US Concarneau (1-1)

vendredi 11 mai 2018 à 22:52 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Les Mayennais finissent huitièmes au classement du championnat de National. Vendredi soir, devant le public de Francis Le Basser, les Lavallois ont fait match nul (1-1) contre Concarneau et terminent la saison sur une série de cinq matchs sans victoire.

Patrick Etshimi et Bridge Ndilu sont restés muets hier soir contre Concarneau (1-1)
Patrick Etshimi et Bridge Ndilu sont restés muets hier soir contre Concarneau (1-1) © Maxppp - Maxppp

Laval, France

Le Stade Lavallois termine donc le championnat de National à la huitième place. Vendredi soir, les Mayennais ont fait match nul (1-1) à Francis Le Basser contre l'US Concarneau qui obtient son maintien. Les Lavallois, eux,  enchaînent un cinquième match sans victoire. Le calvaire est terminé. Saïd Idazza pour les Bretons a marqué juste avant la mi-temps. Macou Sarr a égalisé pour le Stade Lavallois à cinq minutes de la fin du match. Mais pour leur dernière cette saison devant leur public, les joueurs mayennais n'ont pas du tout régalé leurs supporters.

"C'est compliqué. Les joueurs sont éreintés. Même psychologiquement ils ont beaucoup accusé le coup en cette fin de saison. On a l'impression que les jambes et la tête ne sont plus là. L'objectif était d'accrocher les barrages ou la montée et inconsciemment ou consciemment chez certains joueurs cela a peut-être fait la différence. C'est indéniable" - L'entraîneur Manu Pirès

Les joueurs partent désormais en vacances et ils devront vraiment souffler pour mieux repartir la saison prochaine d'après Alexy Bosetti, le meilleur buteur du Stade Lavalllois cette saison (9 buts). "Faut se vider la tête, partir au soleil (...) dans le vestiaire on s'est tous dit au revoir et bonnes vacances" explique l'attaquant qui espère bien rester au club la saison prochaine. Les négociations sont en cours.

"J'espère que l'on trouvera un terrain d'entente le plus tôt possible"

Quels changements ? 

Dans les prochains jours, la direction va rencontrer les joueurs un par un pour évoquer leurs avenirs. En attendant Manu Pirès, l'entraîneur, dresse déjà un premier bilan : celui d'une équipe qui aura manqué de constance et de maturité. Ce qui lui reste en travers de la gorge c'est la différence de niveau de ses joueurs à l’entraînement la semaine, et le week-end en match. "La veille de match je vois des choses formidables que je ne vois pas sur le terrain (...) il va falloir débloquer ça la saison prochaine" souffle le coach. 

"On s'attendait à ce que l'on nous fasse pas de cadeaux (...) c'est plutôt nous qui les avons fait" - Maxime Hautbois