Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

National : l'US Concarneau à un petit point du maintien

L'US Concarneau reçoit Bourg-en-Bresse Peronnas ce vendredi pour la 34e et dernière journée de National de football. Les Thoniers ont besoin d'un petit point pour assurer un troisième maintien en trois ans.

Benoît Cauet, entraîneur de l'US Concarneau
Benoît Cauet, entraîneur de l'US Concarneau © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Concarneau, France

L'emporter (2-0) à Avranches, la semaine dernière, n'a pas suffit pour Concarneau. En égalisant tardivement à Lyon-Duchère, le premier relégable Tours a conservé un petit d'espoir de maintien, et a - au passage - laissé planer un dernier petit doute à l'US Concarnoise.

Un seul cas de figure peut envoyer les Thoniers, 13es sur 18, en National 2. Il faudrait s'incliner face à Bourg-en-Bresse Peronnas ce vendredi, 14e, à Guy-Piriou. Puis que Tours l'emporte chez lui, face à Cholet.

Les Thoniers vont essayer d'enchaîner après avoir pris quatre points sur la route lors des deux dernières journées. Ils essaieront aussi de refaire comme il y a un mois, face à Marignane-Gignac, quand ils avaient remporté un match décisif, chez eux, contre un concurrent pour le maintien.

A noter qu'un match nul sauverait Concarneau et Bourg-en-Bresse.

Une saison compliquée

Comme la saison dernière, Concarneau joue son maintien lors de la dernière journée. Ce maintien, le troisième, serait un soulagement pour l'US Concarnoise, dont la saison à été mouvementée.

Benoît Cauet est désormais à la tête de cette équipe dont il a hérité en cours de saison, et qui a enchaîné les défaites en hiver, notamment en raison d'une cascade de blessures.

Plus tôt dans la saison, l'US Concarneau s'était stabilisé en milieu de classement avant la perte de son entraîneur, Nicolas Cloarec, démissionnaire pour des raisons de santé.