Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Stade Lavallois : la saison 2017-2018

National : la tâche se complique pour le Stade lavallois qui a sombré à Béziers

samedi 21 avril 2018 à 18:11 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

Le Stade lavallois s'est lourdement incliné (5-1) à Béziers en match décalé de la 31e journée de National. Dans ce rendez-vous important en vue de la montée en Ligue 2, les Mayennais sont passés complètement à côté.

Dans le petit stade de Sauclières à Béziers, le Stade lavallois a pris le bouillon en encaissant pas moins de cinq buts !
Dans le petit stade de Sauclières à Béziers, le Stade lavallois a pris le bouillon en encaissant pas moins de cinq buts ! © Radio France - G.M

Béziers, France

C'était un match à ne pas perdre mais malheureusement, les footballeurs du Stade lavallois sont passés complètement au travers de cette rencontre disputée sous un très beau soleil, non loin de la mer Méditerranée. Après une première occasion râtée, Laval encaisse un but sur coup franc (5'), une puissante frappe qui vient se loger dans la lucarne des buts de Maxime Hautbois. Les Tango deviennent fébriles et sont déjà menés de trois buts à la demi-heure de jeu.

Laval rate un pénalty

A l'heure de jeu, après une bonne entame de seconde période, les Lavallois obtiennent un pénalty. Bosetti, remplacé à la mi-temps, n'est plus là pour tirer. C'est Gabriel Etinof qui s'en charge. Mais le milieu offensif voit son tir repoussé par le gardien biterrois. C'est le tournant du match selon Mathieu Chabert, l'entraîneur de Béziers. Les Héraultais parviennent à marquer deux autres buts tandis que l'attaquant mayennais Bridge Ndilu sauve la mise en fin de match sur une passe de Etinof. Le Stade lavallois a subi ce samedi après-midi sa plus lourde défaite de la saison (les Mayennais avaient perdu 3-0 à Chambly en décembre).

Au classement, le Stade lavallois reste 5e et toujours à quatre points du podium. Mais il ne reste que trois journées de championnat et donc neuf points à prendre. Pour accrocher la troisième place, le club mayennais devra compter sur les faux pas conjugués de deux équipes parmi Grenoble, Rodez et Béziers.

La réaction

Manu Pirès, entraîneur de Laval : "on a été trop naïfs. En seconde période, on rate un pénalty qui peut changer le match. A partir de là, ballon perdu, but, 4-0 puis ballon perdu, but, 5-0... Il y a des matches comme ça où rien ne réussit alors que tout réussit à l'adversaire. Il y a un sentiment de honte, mêlé à la frustration et à l'impuissance. C'est pas facile à vivre."

La feuille de match

Béziers - Laval : 5-1 (mi-temps : 3-0). Arbitre : Romain Lissorgue. 2000 spectateurs environ.
Buts pour Laval : Ndilu (85') ; pour Béziers : Sissoko (5', 66'), Diakota (14'), Savane (32'), A. Kanté (70').
Avertissements pour Laval : Mendès (60'), Rincon (88').
Laval : Hautbois - Mendès, Rincon, Dembélé (cap.), Perrot - Pandor (Ndilu 46'), Zéoula, Espinosa, Etinof - Bosetti (Couvry 46'),  Mayela (Etshimi 68').