Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Neymar au PSG : la fièvre monte

vendredi 28 juillet 2017 à 14:44 Par Emmanuel Collardey, France Bleu Paris et France Bleu

Un rendez-vous annulé en Chine et une altercation avec un coéquipier : Neymar fait encore beaucoup parler de lui ce vendredi. Toujours à Miami avec le FC Barcelone, il est aussi très présent à Tanger où le PSG tente de préparer sereinement le Trophée des Champions demain soir.

Neymar toujours à Barcelone, attendu en Chine mais omniprésent autour du PSG à Tanger.
Neymar toujours à Barcelone, attendu en Chine mais omniprésent autour du PSG à Tanger. © Maxppp - JUANJO MARTIN/EPA/MaxPPP

Paris, France

Ça chauffe et pas seulement à Tanger, où le club parisien s'est installé pour disputer demain soir le Trophée des Champions face à Monaco. A 10 000 kilomètres de la cité marocaine, un faux bond fait du bruit ce vendredi : celui de Neymar qui devait rencontrer des fans lundi dans un grand hôtel de Shanghai. Selon Ctrip la grande agence de voyage chinoise qui organisait l’évènement, la star a annulé ce rendez-vous "pour gérer une affaire de transfert".

Ce partenaire de Neymar a-t-il vendu la mèche ? Après avoir laissé entendre sur les réseaux sociaux qu'il était bien en pleine réflexion, l'attaquant brésilien reste muet. Mais l'emballement médiatique autour de son possible départ pour le PSG ne semble pas l'aider à conserver sa sérénité : aujourd'hui à Miami, il a quitté précipitamment l'entraînement après une altercation avec un coéquipier, Nelson Semedo.

Je veux juste croiser les doigts

A Tanger, le feuilleton Neymar prend aussi beaucoup de place. Avec la précaution du conditionnel, les patrons du football français ne se privent pas de commenter le feuilleton. Pour Nathalie Boy de la Tour, présidente de la Ligue Professionnelle de Football, "l'arrivée d'un joueur tel que Neymar en Ligue 1 ne peut que booster d'avantage notre championnat. Sa venue (si elle se fait) serait formidable." Didier Quillot le directeur général de la LFP se frotte lui aussi les mains : "Ce serait bien sûr une bonne nouvelle pour la Ligue 1 parce que Neymar est une star. Pour améliorer encore d’avantage l’attractivité de la Ligue 1 il faut des stars. Elles contribuent au spectacle, à un cercle vertueux, à la fois sur le plan sportif mais aussi à augmenter la valeur économique du championnat, du marketing, au niveau de l’image." Mais il ajoute prudemment : "Je veux juste croiser les doigts."