Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Nice-DFCO : Frédéric Sammaritano : "il faut continuer sur le même état d'esprit"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Après un début de saison quasi parfait (deux victoires en deux matches), le DFCO se déplace ce samedi à l'Allianz Riviera pour y affronter l'OGC Nice. Face à des aiglons en rodage, les dijonnais vont tenter la passe de trois. Ce sera sans Cédric Yambéré suspendu et Sénou Coulibaly encore trop juste.

Frédéric Sammaritano entame sa quatrième saison sous les couleurs du DFCO
Frédéric Sammaritano entame sa quatrième saison sous les couleurs du DFCO © Maxppp - Nicolas Goisquel

Dijon, France

On a fait preuve de solidarité et de solidité, Frédéric Sammaritano

Frédéric Sammaritano fait partie des plus anciens joueurs de Dijon. Arrivé au club en 2015, il a participé à la remontée en Ligue 1 la saison suivante. Depuis, il est devenu une pièce importante du dispositif d'Olivier Dall'Oglio. La concurrence, il l'a vit plutôt bien : "j'essaye d'être en forme, d'aider l'équipe par mon expérience. J'aimerais cette saison être décisif et marquer, ce qui ne m'est pas arrivé la saison dernière, sauf en coupe," avoue le milieu de terrain. 

Sur le bon début de championnat du DFCO, Frédéric Sammaritano reste lucide : "on ne peut être que satisfait avec deux victoire en deux rencontres. L'équipe a fait preuve de solidarité et de solidité. Après, il faut encore travailler les automatismes et continuer sur le même état d'esprit. Contre Nantes, même si on n'a pas la maîtrise du ballon," on a été très réaliste.

On sait que l'on peut avoir des problèmes plus tard dans la saison, Olivier Dall'Oglio 

En cette fin de mois d'août, Olivier Dall'Oglio est un entraîneur heureux. Ses joueurs ont réalisé un début de saison presque parfait. Deux victoires en deux matches. Quatre buts marqués, un seul encaissé. Tout ce qui est pris n'est plus à prendre. 

La question est maintenant de savoir, combien de temps l'état de grâce va t-il durer? "C'est vrai que ce début de saison est très encourageant, tout roule," admet le coach dijonnais. "Maintenant, on sait que l'on peut avoir des problèmes plus tard dans la saison." 

Dès samedi avec ce déplacement à Nice ? "C'est une équipe qui aime avoir le ballon, qui fait courir l'adversaire avec un bloc haut, un peu comme l'équipe de Nantes." Avec le même dénouement ? "Contre Nantes, on savait qu'ils auraient la maîtrise du ballon, on s'est donc adaptés," ajoute Olivier Dall'Oglio. "J'avais demandé aux joueurs de la discipline et de la rigueur notamment dans le replacement défensif. On a été très solide dans ce secteur. C'est l'une des grandes satisfactions de ce match." 

Olivier Dall'Oglio lors de la conférence de presse d'avant match Nice-DFCO - Radio France
Olivier Dall'Oglio lors de la conférence de presse d'avant match Nice-DFCO © Radio France - Stéphane Parry

Pas de conclusion pour le moment, on fera un bilan au mois de septembre, Olivier Dall'Oglio 

Avec le PSG, Reims et Nîmes, le DFCO est la quatrième équipe de ligue 1 à avoir fait le plein de points après deux journées de championnat. "Il est encore tôt pour faire des conclusions. On fera un bilan au mois de septembre," insiste l'entraîneur dijonnais. Sur ce que l'on a vu notamment à domicile contre Nantes, dans cette équipe dijonnaise, les attaquants défendent à l'image d'un Benjamin Jeannot très replié face aux Nantais. 

A l'inverse, on a aussi vu des latéraux très offensifs. Sur le deuxième but, c'est Valentin Rozier qui adresse le centre repris victorieusement par Julio Tavarès. "c'est le football total. Les attaquants doivent aussi défendre. C'est le premier rempart contre l'adversaire," explique l'entraîneur du DFCO. "Après je dis aussi aux défenseurs, qu'ils auront forcément à un moment, une balle de but dans la surface adverse." 

A propos de la défense dijonnaise, Cédric Yambéré, suspendu et Sénou Coulibaly de retour de blessure, seront absents à Nice. 

Nice-Dijon, coup d'envoi ce samedi à 20 heures. Retrouvez les commentaires d'après-match ce dimanche en écoutant la matinale de France Bleu Bourgogne entre 7 heures et 9 heures.