Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Nice-Monaco : une défaite qui fait mal

samedi 21 février 2015 à 6:00 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur

Dans le cadre de la 26e journée de Ligue 1, l'OGC Nice accueillait l'AS Monaco pour le derby de la Côte d'Azur. Le Gym s'était imposé au match aller à Louis II (1-0). Cette fois c'est Monaco qui l'a emporté à l'Allianz Riviera, sur le même score. Cette première défaite de l'année pour les Niçois en championnat fait mal. Au sens propre comme au figuré, car le Gym a perdu trois joueurs, blessés.

Les niçois Pléa, Eysseric, Amavi et Hult n'ont pas su prendre le dessus sur Monaco
Les niçois Pléa, Eysseric, Amavi et Hult n'ont pas su prendre le dessus sur Monaco © MaxPPP

Durée soirée à l'Allianz Riviera ! Alors que l'OGC Nice restait sur six matches consécutifs sans défaite (trois victoires puis trois nuls), les Aiglons ont connu leur première défaite de l'année en Ligue 1 . Et encore, le Gym a donné le bâton pour se faire battre.

D'abord, les plus dangereux ont été les joueurs de Claude Puel. Le Gym a rapidement mis le pied sur le ballon (60% de possession de balle à la demi-heure de jeu). Nice a eu les occasions les plus franches, à l'image de cette tête de Carlos Eduardo qui s'écrase sur la transversale du but monégasque, après un corner de Valentin Eysseric (66e).

Et puis, il y a eu la 85e minute de jeu. Alors qu'il cherche à temporiser, le défenseur niçois Kévin Gomis réalise une passe en retrait dans sa surface de réparation. Une passe plus que molle qui met en difficulté son comparse en défense. Souleymane Diawara ne peut en effet que dégager la balle. Un dégagement contré par Bernado Silva. Le Monégasque en profite. Il ne se fait pas prier pour ajuster Mouez Hassen et inscrire l'unique but du match. Score final : 0-1. Un hold-up parfait pour l'AS Monaco !

Hécatombe dans la défense niçoise

Et comme si perdre le match n'était pas suffisant. Le Gym a aussi perdu trois joueurs . Deux défenseurs dès la fin de la première période. Le premier à sortir sur blessure est le latteral droit de l'OGC Nice, Lloyd Palun (42e). Peu de temps après, Romain Genevois -qui avait glissé de l'axe de la défense pour prendre la place de Palun- est lui aussi blessé. La faute au Monégasque Abdennour qui a durement attaqué Genevois en écrasant ses crampons sur le genou du niçois. Un acte sanctionné par un carton rouge à l'encontre du joueur de la Principauté. Mais même à onze contre dix, le Gym n'a pas su en profiter comme contre Lille la semaine dernière.

Et en fin de match, c'est le milieu suédois Niklas Hult qui a fini diminué. Le coéquipiers d'Ibrahimovic en sélection a reçu un coup sur le genou, qui s'est tordu. Bref, l'infirmerie niçoise déjà bien garnie (avec notamment les expérimentés Didier Digard et Mathieu Bodmer) ne va pas désemplir : Palun, Genevois et Hult s'y installent. Un point sera fait dans la semaine avec le staff médical pour connaître la durée de l'indisponibilité des joueurs.

Rebondir à l'extérieur ?

L'OGC Nice pour rester au contact de la première partie de tableau (le Gym est 9e en attendant les autres rencontres de la 26e journée), et jouer son va-tout dans cette seconde partie de saison, va devoir rebondir. Pour cela les joueurs de Claude Puel devront s'imposer à l'extérieur . Car les deux prochaines rencontres du Gym se joueront hors de l'Allianz Riviera, à Montpellier d'abord et Bastia ensuite. Deux adversaires coriaces.

Les réactions des Niçois, à l'issue de la défaite contre Monaco

Comme contre Lille, Nice n'a pas su profiter de sa supériorité numérique regrette Romain Genevois.

La défaite contre Monaco est difficile à avaler pour le capitaine de l'OGC Nice, Nampalys Mendy.