Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Nîmes Olympique - PSG : "On ne va pas leur mettre des tacles à la gorge", Anthony Briançon

jeudi 30 août 2018 à 18:36 Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère

Le Nîmes Olympique accueille le PSG ce samedi à 17h dans le cadre de la 4e journée de ligue 1 Conforama. Après avoir fait tomber l'OM il y a 15 jours, les Crocos rêvent d'un nouvel exploit.

Comme contre l'OM, les Costières seront archi-combles ce samedi
Comme contre l'OM, les Costières seront archi-combles ce samedi © Radio France - Herve Sallafranque

Nîmes, France

Les Crocos à l'assaut d'une montagne. Les footballeurs du Nîmes Olympique défient le PSG ce samedi après-midi à 17h dans leur antre des Costières, prête à rugir. 15.000 spectateurs chauffés à blanc qui espèrent voir les Neymar, Mbappé et autres Cavani mordre la poussière. Face à l'OM, les Crocos s'étaient imposés en faisant preuve d'une énorme envie. Certains médias, leur avaient même reproché de dépasser les limites en matière d'agressivité. Des attaques dont se défend le coach Bernard Blaquart : "On met beaucoup de présence et de détermination, mais on n'est pas méchants. Ce n'est pas du tout la même chose".

Le capitaine Anthony Briançon rejoint son entraîneur dans son discours : "On ne va pas leur mettre des tacles à la gorge et jouer à dix derrière pour faire durer le match en espérant arracher un nul 0 à 0". 

Un rêve pour des jeunes joueurs comme les Crocos

Mais attention, même si les Crocos ont un grand respect pour leurs adversaires, pas question de se laisser marcher sur les pieds poursuit le défenseur nîmois : "C'est d'abord à eux de nous respecter. Nous on va jouer avec nos armes. Si on prend un point ce sera très bien, si on en prend trois ce sera magnifique et, même si on perd, notre début de saison sera quand même réussi".

Avec six points engrangés lors des deux premières journées (victoire à Angers et aux Costières contre l'OM), les crocos sont en avance sur leur tableau de marche. Cette rencontre contre le PSG constitue "un match de gala et même un rêve pour des jeunes joueurs comme nous" ajoute Anthony Briançon. En espérant qu'il ne tourne pas au cauchemar comme pour Dijon qui avait encaissé un terrible 8 à 0 la saison passée au Parc des Princes.