Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nîmes Olympique : Rani Assaf annonce se désengager du club

Le président du Nîmes Olympique Rani Assaf annonce à ses salariés son désengagement du club. Les salariés sont convoqués mardi prochain, dans la matinée.

Rani Assaf, le président du Nîmes Olympique, sur la pelouse du stade des Costières. (Juin 2020)
Rani Assaf, le président du Nîmes Olympique, sur la pelouse du stade des Costières. (Juin 2020) © Radio France - Arnaud Roszak

Est-ce une nouvelle partie de bluff, un coup de poker ? Toujours est-il que Rani Assaf fait à nouveau trembler ce vendredi la planète Nîmes Olympique. Le président du club (depuis 2016), actionnaire majoritaire depuis sept ans (2014), annonce sa volonté de se désengager jeudi prochain, à l'occasion d'un conseil d'administration extraordinaire, comme l'annoncent nos confrères de Midi Libre. Selon les informations de France Bleu Gard Lozère, les salariés sont invités à se rendre au stade des Costières mardi matin, à 10h : l'invitation a été envoyée ce vendredi par mail, comme annoncé par Midi Libre, information que nous avons pu confirmer.

Dépôt de bilan ?

S'il allait au bout de sa logique, cela pourrait signifier un dépôt de bilan, dans le pire des cas, pour le Nîmes Olympique. A moins qu'il trouve un repreneur.

Un bras de fer a débuté il y a plusieurs jours déjà entre Rani Assaf et l'association Nîmes olympique, au sujet du centre de formation. Centre dont l'homme d'affaires avait dans un premier temps l'intention de se séparer. Il aurait revu sa position depuis, s'engageant à conserver et gérer le centre, mais sans agrément. Justement, ce vendredi soir, l'association se réunit en assemblée générale. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour Rani Assaf, une autre raison de se désengager viendrait des lenteurs administratives dans le dossier d'un nouveau stade. D'après nos confrères de L'Equipe, il aurait d'ailleurs également annoncé dans la matinée à ses partenaires "qu'il mettait un terme à son projet du nouveau Stade Nemausus".

Rani Assaf a déjà quitté courant avril le groupe Free, où il était encore directeur de réseau France et Italie, et où il a fait fortune. Il annonçait alors son intention de "« consacrer son temps à de nouveaux projets ». L'homme d'affaires est le concepteur historique de la Freebox.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess