Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nîmes Olympique : "Sur les deux derniers matchs, la grinta n'est pas là, on doit trouver la solution"

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le Nîmes Olympique subit une quatrième défaite consécutive en Ligue 1. C'est une déroute contre Angers qui s'impose 1-5 au stade des Costières. Bahoken par deux fois, Pereira Lage, Cabot et Diony sont les buteurs d'Angers. Moussa Koné est le buteur nîmois en toute fin de match.

Le capitaine Anthony Briançon en conférence de presse après Nimes-Angers (1-5)
Le capitaine Anthony Briançon en conférence de presse après Nimes-Angers (1-5) © Radio France - Romain Collet-Gaudin

Nîmes perd un nouveau match à domicile contre un concurrent direct pour le maintien. Le Nîmes Olympique sombre face à Angers. Malgré six changements au coup d'envoi par rapport au dernier match de Ligue 1 contre Metz, les crocodiles subissent leur pire défaite à domicile depuis la remontée en Ligue 1 en 2018. C'est la première fois depuis le retour en L1 que Nîmes encaisse cinq buts au stade des Costières. 

La grinta nîmoise s'est évaporée depuis plusieurs matchs

Nîmes a déjà perdu 14 points en cinq matchs à domicile. Quatre défaites déjà en six rencontres au stade des Costières. C'est beaucoup trop pour un club qui veut se maintenir en mai prochain. Le capitaine Anthony Briançon s'est exprimé en conférence de presse après la défaite contre Angers, il ne reconnait pas le Nîmes Olympique : "Je ne comprends pas cette défaite. Sur les deux derniers matchs, la grinta n'est pas là, le fait de mouiller le maillot, de s’arracher jusqu'au bout non plus. On a tendance à baisser trop vite la tête. On sait qu'on est capable de revenir. On l'a déjà fait depuis notre remontée en Ligue 1. C'est à moi le capitaine, le responsable de tout cela de trouver les mots. Qu'avec le coach, on trouve les mots. Certains joueurs cadres de l'effectif devront aussi prendre la parole pour trouver tous ensemble des solutions. Il ne faut accabler personne, c'est l'équipe qui est en difficulté."

Seul point positif de ce match cauchemardesque, les filets adverses ont enfin tremblé 

Cela faisait 366 minutes que Nimes n'avait plus marqué en Ligue 1, depuis le but de Ripart à la 84e minute lors de la victoire à Montpellier le 4 octobre dernier. Moussa Koné sur un centre de Zinédine Ferhat trompe de la tête Paul Bernadoni dans le temps additionnel de la seconde période (1-4, 90+1e). 

Le Nîmes Olympique ne jouera pas le weekend prochain à cause de la trêve internationale. Pour le prochain match, Nîmes se déplacera au stade Auguste-Delaune de Reims pour une rencontre cruciale face à un autre concurrent pour le maintien. Coup d'envoi du match le dimanche 22 novembre à 15h. France Bleu Gard Lozère vous fera vivre ce match en direct et en intégralité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess