Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Niort éliminé par le PSG en Coupe de France

mercredi 1 mars 2017 à 20:24 Par Vincent Hulin , Noémie Guillotin et William Giraud, France Bleu Poitou

Ils avaient pourtant résisté à la mi-temps 0-0. Les Chamois Niortais s'inclinent finalement 2 à 0 face à Paris.

Le PSG s'est imposé à Niort
Le PSG s'est imposé à Niort © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN

Niort, France

Les Chamois Niortais ont longtemps cru qu'ils pouvaient créer l'exploit en résistant à Paris jusqu'à la 78ème minute de jeu et le but de Javier Pastore, puis le 2ème but de Cavani dans le temps additionnel. Niort éliminé des 8èmes de finale sur sa pelouse devant un stade à guichets fermés de 10.000 supporters et sous la pluie.

Ponchos, imperméables, et même grands sacs poubelle, tout était bon pour se couvrir, surtout dans les tribunes populaires, pas du tout abritées.

L'espoir est là. "Les Parisiens vont craquer", lance des supporters dans les tribunes. Et puis à la 78e minute donc c'est la douche froide. "Tant qu'on avait pas pris de but on pouvait y croire. Les Chamois étaient là, présents, et on voyait qu'ils avaient envie de jouer leur qualification", note Hervé, un habitué de René Gaillard.

"Malgré la défaite cela reste une belle fête"

Il y avait une vraie fenêtre pour passer "vu le terrain très très compliqué, l'écart technique était moins flagrant", estime Jérémy. La pelouse était en effet gorgée d'eau. Mais ce grand fan du Niortais Adrian Dabasse n'est pas déçu : "malgré la défaite cela reste une belle fête". Laetitia ajoute : "la tête haute ! On prend un but à la 78e, mieux que le Barça, on n'a pas à rougir".

"Face à Paris, la moindre erreur se paie"

"Ce sont les entrées de Cavani, Lucas et Pastore qui nous ont fait du mal. Quand de tels joueurs entrent, ça devient compliqué, la moindre erreur se paie cash" reconnaissaient les défenseurs niortais Dylan Bronn et Tristan Lahaye.

"Sans doute que le PSG a eu un peu peur au fil des minutes, et un PSG qui a peur à Niort, c'est quelque chose de fort, même si, au final, on perd et la déception l'emporte pour nous ce soir" lâchait l'entraîneur des Chamois Denis Renaud, fier malgré tout de ses joueurs et de la résistance dont ils ont fait preuve.