Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

La mise au point des actionnaires de l'OGC Nice : "Nous n'avons pas pour objectif de vendre"

-
Par , France Bleu Azur

Après le coup de pression ce jeudi de la Populaire Sud, principal groupe de supporters de l'OGC Nice, qui réclame une vente "dans les plus brefs délais", le club publie un communiqué ce jeudi soir pour répéter que les actionnaires n'ont pas l'"objectif de vendre".

L'actionnaire majoritaire de l'OGC Nice Chien Lee
L'actionnaire majoritaire de l'OGC Nice Chien Lee - Maxppp

Nice, France

Quelques heures après le coup de pression de la Populaire Sud, principal groupe de supporters de l'OGC Nice, qui réclame dans un communiqué que le Gym soit vendu "dans les plus brefs délais," le club réagit lui aussi via un communiqué publié sur le site officiel de l'OGC Nice ce jeudi soir. "Nous avons bien entendu pris connaissance de tout ce qui se dit, s’écrit et se murmure depuis plusieurs jours."

"Notre engagement est sur le long terme."

"Nous n’avons pas pour objectif de vendre l’OGC Nice,", rappellent Chien Lee, actionnaire majoritaire du Gym, et Alex Zheng, autre actionnaire du club, qui signent le communiqué. Ils confirment malgré tout des contacts avec de potentiels repreneurs. 

"Si nous avons effectivement rencontré des investisseurs potentiels, ce fut avec l’assentiment de l’ensemble du conseil avec pour seule et unique hypothèse de voir ces investisseurs potentiels s’associer à nous pour accélérer encore le développement du club. Nous sommes très attachés à la pérennité de l’OGC Nice, et il nous apparaissait naturel d’étudier si cette éventualité pouvait constituer une opportunité intéressante pour le bien du club. [...] Nous avons tenu le même discours ces derniers jours à monsieur Christian Estrosi (maire de Nice), à monsieur Robert Ratcliffe, ainsi qu’aux représentants de la Populaire Sud. Notre engagement est sur le long terme.

Un communiqué qui ne va sans doute pas calmer les membres de la Populaire Sud. L'ambiance pourrait donc être frondeuse ce dimanche à l'Allianz Riviera face à Guingamp, alors que le Gym a encore une petite chance de se qualifier pour l'Europa League.