Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : TFC objectif Ligue 1

Objectif Ligue 1 : "Le TFC a toute sa place dans le Top 5 de la Ligue 1" (Pascal Despeyroux)

-
Par , France Bleu Occitanie

Le Toulouse Football Club a lancé le sprint final du championnat avec l'objectif de retrouver la Ligue 1. Il reste sept matches aux Violet pour conserver une des deux premières places. Ce mardi, dans "Objectif Ligue 1", l'ancien joueur Pascal Despeyroux était notre invité.

Pascal Despeyroux, jouer du TFC de 1985 à 1992
Pascal Despeyroux, jouer du TFC de 1985 à 1992

Pascal Despeyroux est un joueur historique du TFC. Il est né à Toulouse, il a été formé au TFC et il a porté le maillot violet de 1985 à 1992. Depuis 2011, il est Conseiller Technique à la FFF dans le département de la Haute-Garonne. Il était l'invité de 100% Club ce mardi dans le rendez-vous quotidien "Objectif Ligue 1".

Interview de Pascal Despeyroux en intégralité

Pascal, pourquoi le TFC doit rapidement remonter en Ligue 1 ?

Parce que le TFC est un club de Ligue 1 ! Il y a eu 17 ou 18 saisons continues en Ligue 1, plus un passé conséquent durant lequel j'ai eu le plaisir de porter le maillot toulousain, sur tous les terrains de France. Et puis c'est la quatrième ville de France. Toulouse a toute sa place dans le Top 5 dans la Ligue 1. 

Le TFC est-il le club de toute la région ?

Sur l'Occitanie, de part la fusion des régions,  il y a aussi Montpellier, et puis Béziers et Rodez. Mais Toulouse, avec ce Stadium magnifique, c'est forcément le club phare de la région. En Haute-Garonne, il y a 40.000 licenciés, passionnés de football, qui attendent très vite la montée du TFC en Ligue 1. Mais ce serait quand même un exploit, parce que remonter aussi rapidement, cela ne s'est vu qu'à l'époque des Pitchouns.

Pourquoi un exploit ?

Parce que c'est une rude bataille, la Ligue 2. Moi je l'ai connu deux saisons lorsque j'étais à Perpignan. C'est un tout autre jeu, et une toute autre option de jeu. Mais Toulouse, qui avait un effectif rajeuni au départ, a su recruter. L'équipe avait mal démarré, mais là on sent véritablement un rouleau compresseur. Patrice Garande a réussi à trouver un collectif. Cette équipe est sur le bon chemin. Maintenant il faut jouer les sept derniers matches. Et je crois qu'il y aura toute une région et toute une ville derrière le TFC. C'est juste un peu dommage, à cause du Covid, on ne peut pas vraiment profiter des matches. 

Vont-ils y arriver dès cette saison ?

Je le crois. Troyes est aussi très équipé. Le petit Laurent Battles va entamer un mano a mano avec Toulouse. Clermont et Grenoble me semblent un cran en dessous. Il faut rester concentré et continuer sur cette trajectoire, et notamment comme ce dernier match contre Nancy. Mais ils ont des gens expérimenté, ils ont des joueurs qui ont connu la Ligue 1, et puis des jeunes qui ont faim, et qui veulent rester à Toulouse même s'ils sont très sollicités. 

Quel regard portez-vous sur le nouveau propriétaire et le nouveau projet du TFC ?

Avec respect et humilité... Avec Damien Comolli et les nouveaux investisseurs, on voit bien que c'est un club de Ligue 1 qui évolue en Ligue 2. Dans la structuration du club, ils ont maintenu les infrastructures, conservé 90% du personnel et réactivé de la nouveauté à certains postes. Donc il a recruté des gens avec des compétences majeures. Et il a su prendre un entraîneur qui est un baroudeur de Ligue 2. Un remarquable joueur de Ligue 1, mais qui a cette mentalité d'aller arracher des résultats aux quatre coins de la Ligue 2. Et j'ai beaucoup de respect parce que c'est très difficile, le jeu est très physique, mais on voit que Toulouse impose sa qualité technique. 

Selon vous, Patrice Garande est l'entraîneur idéal pour faire remonter le TFC ?

Oui. Ça m'a fait penser à l'arrivée Pascal Dupraz. Il fallait quelqu'un de caractère, qui a des convictions, qui est respecté par les joueurs. Un attaquant ! Parce que Toulouse marque beaucoup de but. Et cette équipe serait en tête avec beaucoup d'avance si elle avait été plus costaud défensivement. Je pense que l'arrivée des Belges et des Néerlandais a été une bonne chose. Cela a rééquilibré l'équipe. Toulouse a pour moi le meilleur milieu de terrain de toute la Ligue 2. Ils ont donc toutes leurs chances. Mais vous le savez, tous les matches pour la montée ou le maintien valent leur pesant d'or, et Toulouse va être attendu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess