Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Reprise de la Ligue 1 : objectif Ligue des champions pour l'Olympique Lyonnais

-
Par , France Bleu

L'Olympique Lyonnais a de grandes ambitions pour cette saison mais aussi pour le futur. Un recrutement qui semble plutôt cohérent malgré des pertes importantes, un nouveau staff brésilien qui veut instaurer une nouvelle philosophie de jeu, tout semble réuni pour une belle saison des Lyonnais.

Sylvinho et Juninho auront fort à faire pour que l'OL réussisse sa saison 2019/2020.
Sylvinho et Juninho auront fort à faire pour que l'OL réussisse sa saison 2019/2020. © Maxppp - Stéphane GUIOCHON

Avec un nouvel entraîneur en la personne de Sylvinho et l'arrivée de Juninho en tant que directeur sportif, l'Olympique Lyonnais a pris des airs de Brésil. Si les supporters sont à la fête, le président Jean-Michel Aulas n'oublie pas les objectifs pour la saison 2019/2020, et ils sont relevés. 

Avec le départ de certains cadres, en parti compensé par un recrutement intelligent, il va falloir créer une alchimie et apporter un style de jeu à cette équipe rhodanienne, pas une mince affaire. 

Ambition : Ligue des champions

L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais, Sylvinho a résumé, avant la victoire contre Arsenal (2-1), l'actuel objectif du club pour la saison qui arrive : "Le président -Jean-Michel Aulas- m'a demandé une seule chose: être en Champions League à la fin de saison. Le temps nous le dira pour les autres objectifs. Il faut travailler".

Cependant la concurrence sera rude dans la course à l'Europe, si une place semble attribuée au Paris Saint-Germain, les deux dernières places seront convoitées par de nombreux clubs. 

Il s'agira pour Lyon, de ne pas commettre les mêmes erreurs que l'année passée et de ne pas répéter certains errements défensifs, qui ont créé des résultats surprises et très certainement coûté la seconde place récupérée par Lille. La régularité sera aussi un élément essentiel à la bonne réussite de cette saison. 

Il faudra également s'appuyer sur Martin Terrier, auteur d'une excellente fin de saison, qui a peut-être été sous-utilisé par Génesio. Ses qualités d'attaquant et sa régularité seront des atouts intéressants pour l'attaque lyonnaise. 

Marque de fabrique de l'OL, son centre de formation pourrait encore cette année être très utile avec de jeunes joueurs qui pourraient se révéler important comme Boubacar Fofana, Yann Kitala ou encore Ousseynou Ndiaye. Ces joueurs ont été bons en préparation et pourraient entrer dans la rotation de l'équipe. 

Des airs de Brésil

L'ère Bruno Génesio est désormais terminée. Soumis à des nombreuses critiques, le technicien français a décidé de quitter le vestiaire de l'Olympique Lyonnais et a laissé sa place au Brésilien Sylvinho. Une autre arrivée notoire avec le retour dans son club de cœur de Juninho en tant que directeur sportif. 

Le club lyonnais a donc pris des couleurs jaunes et vertes durant l'été mais le travail sera dur pour les deux techniciens d'Amérique du Sud. Il faudra en effet créer un collectif avec de nouveaux joueurs qui ne se connaissent pas et qui ne connaissent pas l'entraîneur. Cela peut s'avérer compliqué avec des joueurs comme Memphis Depay, qui ont beaucoup de caractère, mais c'est la mission numéro un pour le nouveau staff de l'OL. Preuve que cela ne sera pas évident, la préparation a été assez compliquée : quatre défaites pour une seule victoire, obtenue au forceps contre Arsenal (2-1). 

Il faudra ensuite trouver une vraie identité de jeu propre à cette équipe, avec une meilleure défense et essayer d'être plus adroit face au but, défauts récurrents la saison passée. En bref, la mission ne s'annonce pas aussi simple que cela pourrait paraître pour le coaching staff lyonnais, qui a déjà du pain sur la planche pour réussir sa saison. 

Mercato

Des éléments essentiels perdus...

Pas moins de trois cadres importants ont quitté Lyon cet été. Tout d'abord le milieu de terrain et capitaine Nabil Fekir qui a rejoint le Betis Seville avec son frère. 

Mais il n'est pas le seul a voir laissé le club rhodanien, Tanguy Ndombele a rejoint l'Angleterre et le club de Tottenham dans un transfert record qui laisse un vide au milieu de terrain. 

Enfin, c'est le latéral gauche, Ferland Mendy qui a fait ses valises pour le Real Madrid. 

Trois joueurs importants qui vont beaucoup manquer à l'Olympique Lyonnais lors de la prochaine saison. À noter aussi que Jérémy Morel, libre de tout contrat, s'est engagé avec Rennes et le gardien remplaçant, Matthieu Gorgelin est parti en direction du Havre. 

D'autres départs seront surement au rendez-vous et quelques joueurs sont déjà menacés : Fernando Marçal, Kenny Tete, Marcelo voire Maxwel Cornet pourraient partir. 

...mais un recrutement intelligent

Cependant, le recrutement de Lyon a été intelligent pour essayer de boucher les trous créés par ces départs, et le club a été très actif sur le marché des transferts. 

Ainsi, déjà six recrutements ont été effectués. Pour renforcer la défense centrale, Joachim Andersen a été choisi . Le Danois venu tout droit de la Sampdoria à un gros potentiel à seulement 23 ans et devrait vite avoir une place de titulaire. 

Youssouf Koné, ancien joueur de Lille, aura la lourde tâche de remplacer Ferland Mendy, tandis que Thiago Mendès, milieu défensif venant lui aussi du Losc, devra renforcer l'entre jeu lyonnais. C'est aussi ce que devra apporter Jean Lucas, milieu relayeur très athlétique, venu tout droit du Brésil, qui devrait être associé à Houssem Aouar sur le terrain. 

Ciprian Tatarusanu (Nantes) est venu pour être le nouveau remplaçant d'Anthony Lopes. Mais selon L'Équipe, l'entente entre les deux gardiens ne se passent pas bien et Lopes aurait l'impression de se faire doucement remplacer, surtout que sa prolongation de contrat n'a pas encore été actée. 

Si le potentiel semble là, il y aura beaucoup de travail pour le club lyonnais et les incertitudes sont nombreuses. Il faudra être prêt dès la première journée "choc" contre Monaco, potentiel prétendant à l'Europe.