Infos

Frank McCourt, nouveau propriétaire de l'Olympique de Marseille

Par Tony Selliez et Anne Jocteur Monrozier, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu lundi 17 octobre 2016 à 18:11 Mis à jour le lundi 17 octobre 2016 à 18:39

Frank McCourt et Margarita Louis-Dreyfus au Vélodrome le 18 septembre
Frank McCourt et Margarita Louis-Dreyfus au Vélodrome le 18 septembre © Maxppp -

Comme prévu, Frank McCourt est devenu ce lundi le nouveau patron de l'OM. La vente et la passation de pouvoir ont eu lieu à Paris dans l'après-midi. Margarita Louis-Dreyfus conserve 5% du capital du club et empoche 45 millions d'euros.

Un œil à Paris, l'autre à Marseille. Le destin de l'Olympique de Marseille s'est joué ce lundi à distance entre les deux villes. Margarita Louis-Dreyfus cède comme prévu 95% de ses parts du club à l'homme d'affaires américain Frank McCourt, contre une somme estimée à 45 millions d'euros.

Le plan de reprise était intitulé "OM Champions Project". L'information a été officialisée sur le compte Twitter de McCourt Global, la firme du nouveau "boss" des Olympiens, et par son service de communication :

"M. Frank McCourt et Mme Margarita Louis-Dreyfus annoncent la finalisation de l'acquisition (...) de l'Olympique de Marseille par Monsieur McCourt."

Le fils aîné de McCourt au conseil de surveillance ?

Jacques-Henri Eyraud devient le nouvel homme fort du club. À 48 ans, ce patron de presse, PDG du Groupe Paris Turf, est nommé, comme prévu, président de l'Olympique de Marseille.

"Jacques-Henri Eyraud assure dès ce jour la présidence du directoire du club." (Service de communication de Frank McCourt)

Après avoir signé son contrat à Paris dans la matinée, il a rallié Marseille et le centre Robert Louis-Dreyfus vers 13h, avant de rencontrer dans un premier temps les joueurs puis l'ensemble des salariés du club.

À Paris, tout s'est joué dans un cabinet d'avocats du huitième arrondissement. Un nouveau conseil de surveillance doit maintenant être élu. Parmi les entrants, Drew McCourt, le fils aîné de Frank.

La fin d'une époque

C'est ainsi la fin d'un règne de près de 20 ans, qui s'est achevé sur une ultime victoire dimanche (1-0) face à Metz. Robert Louis-Dreyfus (RLD pour les intimes) avait racheté le club le 14 décembre 1996. Après sa mort en 2009, sa veuve Margarita avait conservé le club.

Elle avait décroché son premier trophée, le titre de champion de France en 2010, avec un OM emmené par Didier Deschamps. C'est à cette période que la vitrine s'était enrichi avec trois Coupes de la Ligue. Auparavant, même s'il y a eu une victoire en Coupe Intertoto en 2005, l'OM de Robert louis-Dreyfus avait surtout échoué deux fois en finale de Coupe de l'UEFA, en 1999 face à Parme puis en 2004 face à Valence.

L'OM, un chantier à ciel ouvert

Reste maintenant un chantier immense. La priorité côté terrains ? Dénicher un directeur sportif capable de restructurer tous les étages de la politique sportive de l'OM, de la formation au recrutement. Les pistes les plus chaudes mènent à Luis Campos, le Portugais passé par le FC Porto et Monaco, et à Monchi, actuel directeur sportif du FC Séville.

Le sort de Franck Passi reste aussi à définir, mais une réflexion est déjà menée pour trouver un nouvel entraîneur. Restent ensuite, en coulisses, plusieurs postes stratégiques sur lesquels Jacques-Henri Eyraud doit se pencher, en particulier celui de directeur marketing.

À Jacques-Henri Eyraud également de négocier le nouveau loyer du stade Vélodrome. Le bail en cours arrive à échéance en juin prochain. Il est aujourd'hui de 4 millions d'euros annuels. La chambre régionale des comptes estime que ce chiffre devrait être doublé, et, sous la pression notamment de l'opposition socialiste, la municipalité a déjà laissé entendre qu'elle aimerait effectivement revoir le loyer à la hausse.

La billetterie vers des tarifs en hausse ? ce devrait être le cas dès la saison prochaine en tribunes Jean Bouin et Ganay. Le nouveau président de l'OM aurait déjà prévu dans son planning, dès la semaine prochaine, de rencontrer les différents groupes de supporters.

Quel mercato ? C'est la question qui obsède justement tous les supporters de l'OM. De quelle enveloppe, surtout, va pouvoir disposer le nouveau directeur sportif ? On parle de 100 à 200 millions d'euros. Mais concrètement, combien dès cet hiver ? La première véritable vague d'investissement ne serait prévue que pour l'été prochain.

En championnat, l'OM joue dimanche au Parc des Princes et affronte le PSG, dans le cadre de la dixième journée de Ligue 1.

Partager sur :