Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

OGC Nice : le duo Rivère - Fournier de retour !

-
Par , France Bleu Azur

L’OGC Nice a officialisé ce jeudi matin les retours de Julien Fournier et Jean-Pierre Rivère. Le premier est nommé directeur du football. Le second reprend sa place de président.

Le duo Rivère-Fournier
Le duo Rivère-Fournier © Maxppp - PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Nice, France

C'est un secret de Polichinelle qui prend fin. L’OGC Nice vient d’annoncer ce jeudi matin le retour à la direction de club de Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier. Le premier redevient président et succède à Gauthier Ganaye, le second prend le poste de directeur du football

"Jean-Pierre a une passion pour le football et une passion pour Nice. C’est une excellente combinaison. Cette nomination reflète notre quête d'excellence. De par son expérience éprouvée, il a toutes les références pour diriger notre projet à Nice et apporter sa contribution au développement de la Ligue 1", déclare Bob Ratcliffe dans le communiqué publié sur le site du club. 

"Julien, avec sa connaissance approfondie du football et ses réseaux, possède tous les attributs pour garantir que l'ADN d’INEOS, basé sur la capacité à identifier la valeur et le potentiel, s’intégrera dans l’expansion significative de nos activités footballistiques." complète le patron du football à Inéos.

Le projet Inéos prend forme

Les deux hommes reviennent donc par la grande porte, après avoir claqué la porte du club en janvier dernier. Avant ce départ fracassant, Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier ont permis au club de se développer au niveau sportif et des infrastructures. Arrivés en 2011 comme président et directeur général, ils ont impulsé la montée en puissance du Gym avec la construction de l'Allianz Riviera et d'un centre d'entraînement flambant neuf.

Ineos fait donc du neuf avec du vieux. Une stratégie qui permet de limiter les risques alors que l'expérience Lausanne Sports est pour l'instant un échec pour le groupe pétro-chimique, propriétaire du club suisse depuis deux ans, qui végète en deuxième division. "Ineos n'a pas su s'entourer des bonnes personnes", analysait lundi dernier dans l'émission 100% Aiglons un journaliste suisse qui suit au quotidien le club de Lausanne. Cette fois, Ineos va s'appuyer sur une formule qui a montré son savoir-faire. 

C'est Jean-Pierre Rivère lui-même qui a convaincu Jim Ratcliffe de racheter le club alors que le britannique regardait du côté de la Premier League en Angleterre pour investir dans le football. Au moment de claquer la porte au mois de janvier, il avait déjà noué les premiers contacts avec le milliardaire et il le savait intéressé par la perspective d'investir à Nice. Le processus de vente a ensuite été très long mais "jamais nous n'avons pensé à abandonner" a assuré mardi Robert Ratcliffe lors de sa conférence de presse de présentation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu