Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

OGC Nice : maintenant, au boulot !

-
Par , France Bleu Azur

Le match nul face à Bordeaux vendredi (1-1) a encore révélé un manque de maîtrise des Aiglons. Logiquement, vu leurs prestations récentes, ils vont passer la trêve internationale dans la 2e partie du classement de ligue 1. Mais le retour des blessés laisse espérer un décollage après la trêve.

Les Aiglons face à Bordeaux vendredi à l'Allianz Riviera
Les Aiglons face à Bordeaux vendredi à l'Allianz Riviera - Maxppp

Nice, France

L'OGC Nice et ses supporters ont-ils mangé leur pain noir ? Le mois d'octobre terrible (quatre défaites d'affilée) a été un peu atténué par les deux matchs à domicile contre Reims (2-0) et Bordeaux (1-1). Ces deux rencontres, pas vraiment maîtrisées, ont malgré tout dessiné un redressement de la courbe de performance du Gym, qui reste en convalescence. La trêve internationale arrive donc à point nommé pour gommer les défauts et trouver des automatismes au sein d'une équipe type, qui pourrait bien ressembler à celle alignée contre les Girondins.

Le Gym, 19e au classement du fairplay

Vendredi, le groupe était enfin au complet, ou presque. Seul Claude-Maurice était forfait et devrait être opérationnel pour le match à Lyon à la reprise. 19e au classement du fairplay avec quatre cartons rouges récoltés (dont deux pour le seul Coly) depuis le début de saison (seul Monaco fait pire avec cinq expulsions), le Gym a cumulé les suspensions en plus des blessures (Hérelle, Dante, Nsoki, Dolberg...) ces dernières semaines. 

Ce qui fait dire à Patrick Vieira qu'une réflexion doit être entamée. "Il faut qu'on se pose des questions par rapport à notre manière de travailler. L'aspect physique des joueurs, l'état des terrains d'entraînement, il faut qu'on prenne tout ça en considération pour trouver des réponses à nos interrogations."

Septième avec trois points de plus la saison dernière 

Avec un groupe quasiment au complet, Patrick Vieira a déjà fait des choix forts ces derniers jours. En écartant Rémi Walter avant le déplacement au Mans. En laissant Tameze à la maison contre Reims puis sur le banc contre Bordeaux. En confirmant Danilo au milieu de terrain malgré des prestations très moyennes en octobre. Et en titularisant d'entrée ses trois recrues Dolberg, Ounas et Nsoki face aux Girondins dans un 4-3-3 qui lui avait permis de lancer sa saison l'an dernier. 

Justement, avec un groupe moins étoffé que la saison passée, le Gym est en retard sur ses temps de passage 2018-2019. Les Aiglons étaient septièmes et comptaient trois points de plus qu'aujourd'hui. Il n'y a donc plus de temps à perdre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu