Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

OGC Nice - Stade Rennais : "condamnés à vaincre et convaincre"

-
Par , France Bleu Azur

L'OGC Nice reçoit le Stade Rennais ce dimanche à l'occasion de la 14e journée de Ligue 1. Le premier match à l'Allianz Riviera pour Adrian Ursea depuis qu'il a remplacé Patrick Vieira sur le banc du Gym. Le nouveau coach note une amélioration de l'état d'esprit et regrette l'absence de supporters.

Le nouvel entraîneur de l'OGC Nice Adrian Ursea dirigera dimanche son 3e match sur le banc du Gym face au Stade rennais.
Le nouvel entraîneur de l'OGC Nice Adrian Ursea dirigera dimanche son 3e match sur le banc du Gym face au Stade rennais. - Maxppp

Attendu en salle de presse à 13h ce samedi, pour répondre aux questions des journalistes avant la réception du Stade rennais ce dimanche, Adrian Ursea s'est présenté avec un peu de retard au rendez-vous. Mais on ne lui en tiendra pas rigueur, le nouveau coach du Gym a fait durer le plaisir à l'entraînement, au milieu de ses joueurs. Répartis en trois équipes sur une moitié de terrain, les Aiglons ont multiplié les combinaisons et on a pu apprécier les sensations retrouvées de Kasper Dolberg devant le but et la présence de Flavius Daniliuc, qui était incertain pour la rencontre. Les deux hommes seront dans le groupe et le Danois devrait même être titulaire aux côtés d'Amine Gouiri, pour tenter de ressusciter l'attaque niçoise, muette depuis l'arrivée d'Ursea il y a tout juste une semaine. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Objectif carton plein jusqu'à la trêve

Des joueurs qui doivent surtout retrouver du "plaisir", une notion très largement revenue dans les propos de l'entraîneur et d'Hassane Kamara, lui aussi convoqué face à la presse ce samedi. "Le groupe est en train de retrouver du plaisir. Le coach nous demande d'en prendre. Il faut qu'on se lâche plus," raconte le latéral gauche, qui a retrouvé les pelouses dimanche dernier à Reims, après trois semaines d'arrêt à cause d'une blessure. "C'est sûr qu'après ces trois semaines je n'étais pas à 100% de mes capacités physiques. Après un sprint j'étais mort ! Mais ça va mieux là," explique Kamara, qui se projette au-delà de ce match contre Rennes. "Contre Rennes on doit se relever. On a quatre matchs avant la trêve. On a la chance de recevoir trois fois. Notre objectif c'est de faire carton plein".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un match entre malades

A commencer donc par la réception du Stade rennais, un autre club en crise, dont la saison ressemble à celle du Gym. Les Bretons, seulement 9e de Ligue 1 avec deux points d'avance sur les Aiglons (11e), restent sur sept défaites sur les huit derniers matchs. Ils n'ont d'ailleurs gagné qu'une seule de leur 14 dernière rencontre. Et sont sortis par la petite porte en Europe cette semaine avec un bilan de cinq défaites qui fait tristement écho à celui de l'OGC Nice. "Rennes est un match important. Mais comme chaque rencontre," désamorce Adrian Ursea, qui voit d'autres priorités. "Le défi c'est surtout de remettre les joueurs en confiance. On observe déjà une amélioration de l'état d'esprit du groupe. Pour ramener cette confiance on doit rester positif et s'appuyer nos points forts. C'est à dire cette 1ere mi-temps à Reims et l'état d'esprit affiché à Beer-Sheva malgré la défaite."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour moi c'est très important de donner des émotions à notre public

Une victoire serait malgré tout la bienvenue pour briser cette série noire de sept matchs sans victoire (6 défaites et 1 nul) et doubler les Rennais. Pour cela, le Gym ne pourra pas toujours pas s'appuyer sur le soutien de ses supporters. Le retour du public dans les stades ne se fera pas avant le 7 janvier et Adrian Ursea va donc retrouver des tribunes vides pour sa première sur le banc à domicile. "C'est terrible. Je ne m'imagine pas le football sans spectateur, ça n'a pas de sens. Le sens qu'on doit donner à notre football, ça ne doit pas être seulement celui de gagner. On est condamné à vaincre mais aussi à convaincre. Et pour moi c'est très important de donner des émotions à notre public."

Les maillots du match mis aux enchères pour les sinistrés des vallées

En attendant de retourner au stade, les supporters du Gym se contenteront probablement d'une victoire vécu devant la télé avec les commentaires de France Bleu Azur dans les oreilles. On se retrouve à l'heure du déjeuner dimanche (13h) pour déguster cette belle affiche entre deux clubs rouges et noirs qui vont aussi jouer la carte de la solidarité. Tous les maillots du match seront mis aux enchères en temps réels, pendant la rencontre, dès le coup d'envoi, sur une plateforme spécialisée. L'objectif étant de récolter des fonds pour les sinistrés des vallées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess