Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Olivier Veigneau, recrue d'expérience au Mans FC

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Le défenseur Olivier Veigneau s'est engagé pour une saison au Mans FC. Le club a annoncé ce mardi l'arrivée de l'ancien capitaine nantais, qui était en test avec les sang-et-or lors de leur stage de préparation.

Olivier Veigneau sous le maillot des canaris en 2014.
Olivier Veigneau sous le maillot des canaris en 2014. © Maxppp - Thomas Bregardis / PhotoPQR / Ouest-France

Il était le capitaine du FC Nantes qui remontait en Ligue 1, en 2013-2014, quand le Mans FC plongeait dans les abîmes de la DH. Olivier Veigneau, 10e recrue du Mans FC, aura sans doute le CV le plus fourni de l'effectif sang-et-or. Pas moins de 93 matches disputés un Ligue 1, des expériences en Bundesliga et plus récemment en D1 turque.

Sur le terrain et dans les vestiaires

Sa cinquième et dernière saison au Kasimpasa SK a été frustrante puisqu'il n'a été appelé que pour cinq matches. Il arrive donc libre, ç un poste de latéral gauche les Manceaux étaient démunis suite aux départs de Tom Duponchelle et Enzo Ebosse.

Son retour en France avait plusieurs fois été évoqué l'hiver dernier, et dans des clubs ambitieux, comme Lens ou Le Havre, et carrément en Ligue 1 à Nantes, Nîmes ou Angers. Le voilà au Mans, avec davantage de garanties d'obtenir du temps de jeu. Un rôle sur le terrain et dans les vestiaires : il pourrait encadrer d'autres recrues parfois très jeunes. Il s'offre aussi, à 35 ans, le défi de viser une montée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess