Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

OM : "À Marseille, on a souvent tendance à passer du très bon à de la merde"

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

En manque d'occasions et de réalisations, l'attaquant de l'OM Pipa Benedetto est défendu par son entraîneur André Villas-Boas avant OM-Metz, ce samedi soir, 5ème journée de L1, à vivre en intégralité dès 21 heures sur France Bleu Provence.

A l'image de ce duel avec le lillois André, Dario Benedetto a du mal en ce début de saison
A l'image de ce duel avec le lillois André, Dario Benedetto a du mal en ce début de saison © Maxppp - SPEICH Frédéric

Si sa frappe du droit, venue faire trembler les filets parisiens, il y a deux semaines, dans le classico, but valable, mais annulé, avait été validée, on n’en serait probablement pas à se questionner sur le rendement de Pipa Benedetto.

"Je suis patient et j'ai confiance en lui" André Villas-Boas

Mais ses deux prestations après avoir été titularisé (à Brest et contre Lille) n'ont pas été rassurantes. "Je suis patient explique André Villas-Boas, qui ne mâche pas ses mots pour prendre la défense de son buteur. A Marseille, on a souvent tendance à passer du très bon à de la merde (sic). C’est toujours comme ça, on est un peu sous pression, tous négatifs. Les bons joueurs sont mauvais, l’entraîneur est un désastre (ironique)… On continue notre chemin. On a su bien faire ainsi l’année dernière. La seule chose qui ne change pas, c’est que l’entraîneur a confiance en lui et lui en lui-même."

André Villas-Boas soutient Pipa Benedetto

Cela ne lui pèse pas non plus car on a marqué des buts et pris des points. Morgan Sanson

L’OM vient de recruter le jeune brésilien Luis Henrique pour concurrencer Dario Benedetto (30 ans), souvent gêné par des douleurs au tendon. Ses prestations agacent aussi de temps à autre son entraîneur, qui ne l'a pas titularisé pour le déplacement à Paris. Et là, l'argentin, 11 buts en 28 matches la saison dernière, ne se crée pas d’occasions. Mais ce n'est pas forcément de sa faute selon Morgan Sanson: "C’est compliqué, pour l’attaquant, de mettre les buts tout seul. Il y a des joueurs autour de lui pour lui apporter les ballons. C’est aussi à lui de bien se déplacer dans la surface détaille le milieu de terrain pour qui cette absence de but en quatre matches pour l'argentin ne semble pas préjudiciable. Mais cela ne lui pèse pas non plus car on a marqué des buts et pris des points. Mais c’est un attaquant et il a toujours envie de marquer."

La saison dernière, Benedetto avait inscrit l’essentiel de ses buts face à des équipes de la seconde partie de tableau. La venue de Metz, ce samedi soir (21 heures sur France Bleu Provence) tombe donc à pic pour relancer le buteur argentin de l'OM.

Pour Morgan Sanson, "tout n'est pas à jeter" avant OM-Metz, qui peut permettre à l'OM de compter 10 points en 5 matches

Choix de la station

À venir dansDanssecondess