Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'OM à Nîmes, c'est souvent chaud !

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

Les footballeurs marseillais ouvrent la 27e journée de Ligue 1 ce vendredi soir, chez des crocos 18e mais sur la pente ascendante. Et dans un stade souvent bouillant. À vivre sur France Bleu Provence dès 20h45.

Lors du premier round, fin décembre, Dimitri Payet avait joué les Père Noël pour le succès 3-1 de l'OM. Cela devrait être plus difficile pour les marseillais ce vendredi
Lors du premier round, fin décembre, Dimitri Payet avait joué les Père Noël pour le succès 3-1 de l'OM. Cela devrait être plus difficile pour les marseillais ce vendredi © Maxppp - Nicolas VALLAURI

Seulement 120 kms séparent Marseille de Nîmes. Deux villes sudistes, aux antipodes en terme de budget, de stade et d'ambitions, mais deux clubs dont les aficionados se ressemblent : ils sont bien chauds.

"Un très bon public à l'OM, mais aussi un très bon public à Nîmes". Johnny Ecker

Car le stade des Costières, c'est un petit Vélodrome. Une enceinte bondée ce vendredi soir, plus de 15.000 personnes en feu (déplacement autorisé pour 400 supporters marseillais), car chaque spectateur peut se lever et hurler pour encourager son équipe. Une vraie arène.

"Deux clubs du sud fera que ce sera un match très chaud prédit l'ancien défenseur Johnny Ecker, qui a porté les deux maillots (NO: 93-99 et 06-07 ; OM: 02-25).  Il y a un très bon public à l'OM, c'est certain, mais il y a également un très bon public à Nîmes. Pas mal de nîmois sont pour l'OM, on le sait depuis longtemps, mais sur ce match et dans la situation de Nîmes Olympique (18e, barragiste), le stade sera certainement acquis aux nîmois ce vendredi."

"Ce sera un match très chaud" Johnny Ecker

Nous aussi on sait être méchant. Bouba Kamara, OM

Un stade à l'unisson de ses crocos, sur leur meilleure dynamique de la saison, et qui proposent un vrai combat à leur adversaire. L'OM devrait souffrir. "Les valeurs, à Nîmes, ce n'est pas toujours que du bon football, mais c'est une équipe qui ne lâche rien de la première à la dernière minute prévient Ecker pour qui l'OM devra rester vigilant". Mais ça, Bouba Kamara le sait. "De partout où on va et même à la maison, les équipes, en gros, veulent nous tuer image le milieu de terrain natif de Marseille. On sait ce qui nous attend. On n'a pas peur d'aller au combat et on l'a vu cette saison, nous aussi on sait être méchant."

"Les équipes veulent nous tuer" Bouba Kamara

L'OM n'a jamais perdu deux matches de suite en L1 cette saison

D'autant que les marseillais, toujours larges 2e avec 8 points de plus que le 3e, Rennes, restent sur une gifle, face à Nantes samedi dernier. On attend leur réaction, eux qui n'ont jamais perdu deux matches de suite en championnat cette saison. Gagner dans le volcan des Costières rassurerait forcément les plus inquiets de leurs supporters.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu