Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

OM - Adil Rami "Vivement que la saison se termine"

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

Dans la course aux places européennes, l'OM risque de payer cher encore son match nul à Strasbourg (1-1) ce vendredi soir, après avoir pourtant ouvert le score.

L'OM de Rudi Garcia à Strasbourg (score final 1-1)
L'OM de Rudi Garcia à Strasbourg (score final 1-1) © Radio France - Tony Selliez

Strasbourg, France

Pour essayer de mettre la pression sur Lyon, St-Etienne ou encore Montpellier, dans la course à l'Europe, l'Olympique de Marseille avait tout intérêt à s'imposer ce vendredi soir à Strasbourg. Et les hommes de Rudi Garcia ont bien failli transformer l'essai, puisqu'ils ont mené 1-0 au retour des vestiaires. Mais décidément, la réussite continue de les fuir. Ils se contentent de repartir d'Alsace avec un petit point. Le podium est loin, très loin.

Caleta-Car sur le poteau

A la 50e minute, Valère Germain donne l'avantage à l'OM d'une magnifique frappe enroulée dans le petit filet (1-0). L'attaquant conclut alors un beau mouvement initié par Luiz Gustavo qui s'appuie sur M. Balotelli, l'Italien servant à son tour H Sakaï.

3 minutes plus tard, l'OM croit bien doubler la mise. Mais Caleta-Car, sur corner, voit sa reprise puissante finir sur le montant gauche de M Sels.

"C'est dur (..) on avait quand même un petit espoir. On a la poisse jusqu'au bout" Adil Rami

La poisse ? Le défenseur fait évidemment référence au pénalty qui permet à Strasbourg d'égaliser. D'autant que c'est lui qui commet la faute (64e) en percutant le pied de Ludovic Ajorque assez grossièrement. 

"Ce pénalty ? Je pense que je suis impatient, reconnaît-il. Il me manque du rythme, des automatismes. Maintenant ce qui est embêtant, c'est que Steve l'arrête, et on est noir. Parce qu'on suit, on est là dans la surface, mais ça tombe sur un joueur de Strasbourg encore une fois (..) je ne sais pas si c'est de l'agressivité ou de la chance". Steve Mandanda repousse en effet la tentative de J. Martin, puis la tête de Thomasson dans la foulée, mais le gardien marseillais finit par s'incliner sur... une nouvelle frappe signée K. Lala, encore bien placé dans la surface sur cette 2e parade (1-1)

"C'est comme ça, vivement que la saison se termine (..) On va être honnête (..) ça va être très difficile, mais ça l'était depuis longtemps. Je ne pense pas qu'on perde l'Europe ce soir. (..) C'est dur à accepter, on est l'OM, on se doit de jouer les premières places. On est loin de tout ça" Adil Rami

L'OM revient provisoirement à 7 points de Lyon et donc du podium, à 4 points de Saint-Etienne également. Mais c'est maintenant aux Lyonnais et aux Stéphanois de jouer. Les Verts se déplacent à Monaco dimanche après-midi, alors que les Lyonnais reçoivent Lille. Montpellier, pour sa part accueille Amiens (dimanche, 15h)