Football

OM : après Dimitri Payet, Grégory Sertic ?

Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse lundi 30 janvier 2017 à 11:42

Grégory Sertic (ici sous le maillot des Girondins de Bordeaux) ciblé par l'OM pour le mercato hivernal
Grégory Sertic (ici sous le maillot des Girondins de Bordeaux) ciblé par l'OM pour le mercato hivernal © Maxppp -

L'Olympique de Marseille accélère dans les derniers jours du mercato hivernal : Morgan Sanson, Patrice Evra et Dimitri Payet ont déjà signé. Le Bordelais Grégory Sertic pourrait être le prochain sur la liste.

Ce ne serait pas la recrue la plus spectaculaire de l'Olympique de Marseille cet hiver, mais Rudi Garcia tient peut-être bien un quatrième renfort pour son vestiaire. Le Bordelais Grégory Sertic est attendu dans la journée au centre Robert Louis-Dreyfus, pour passer une visite médicale et s'engager avec l'OM.

Cinq sélections en équipe de France Espoirs

La semaine dernière, ce sont nos confrères de Sud Ouest qui ont révélé cet intérêt de l'OM pour le joueur bordelais.

Grégory Sertic, 27 ans, est milieu de terrain défensif, mais peut très bien occuper le poste de défenseur central. Passé par l'INF Clairefontaine et finaliste du tournoi de Toulon en 2009, ce joueur franco-croate à l'aise techniquement a jusqu'ici effectué toute sa carrière aux Girondins, à l'exception d'une saison en prêt à Lens (2010-2011). Il est en fin de contrat dans six mois.

Menaces sur le joueur

Le joueur devrait visiter la Commanderie ce lundi, et passer sa visite médicale, au moment même où l'OM doit présenter en grande pompe sa recrue phare du mercato hivernal : Dimitri Payet.

Sertic serait ainsi le troisième renfort de Rudi Garcia, après les signatures également de l'ancien milieu de terrain montpellierain Morgan Sanson et du défenseur international Patrice Evra.

À Bordeaux, depuis la rumeur de son transfert imminent vers Marseille, le joueur a été placé sous protection. Selon Sud-Ouest, il aurait reçu chez lui vendredi dernier un paquet contenant des menaces de mort. "Pour tranquilliser le joueur, nous l'avons mis sous protection lors du déplacement à Nancy", a déclaré le président du club bordelais Jean-Louis Triaud à l'AFP.

L'OM rejoue ce mardi en Coupe de France (16e de finale) face à Lyon, au Stade Vélodrome. Une revanche attendue pour l'OM, battu 3-1 le 22 janvier dernier à Lyon justement, en Ligue 1.