Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

OM - Bouna Sarr espère "des sanctions" contre le supporter soupçonné d'insultes racistes contre Prince Gouano

lundi 15 avril 2019 à 10:26 Par Tony Selliez, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu Picardie

Le défenseur de l'OM apporte son total soutien au capitaine de l'Amiens SC victime de cris racistes à Dijon, vendredi dernier.

Bouna Sarr, défenseur de l'OM
Bouna Sarr, défenseur de l'OM © Radio France - Camille Payan

Marseille, France

Vendredi soir, après 77 minutes de jeu à Dijon (0-0, 32e journée de Ligue 1), le capitaine d'Amiens, Prince Gouano quitte le terrain en lançant vers son banc de touche : "C'est fini, on ne joue plus, je ramène mes coéquipiers, on rentre dans le vestiaire". Un peu plus tard, il explique 'J'ai entendu des bruitages de singe (...). Je me suis retourné et effectivement, il y avait un monsieur qui regardait dans ma direction et qui continuait". L'homme, un supporter de 22 ans qui habite Dijon, conteste les faits. Le procureur a requis sa mise en examen pour "provocation publique à la haine ou à la violence, en raison de l'origine ou la prétendue race, par paroles ou images" et "provocation à la haine ou à la violence lors d'une manifestation sportive".

La Ligue française de football (LFP) a annoncé des suites judiciaires et Dijon son intention de porter plainte. Le président de la Fédération (FFF), Noël Le Graët, a condamné "des actes inacceptables" et appelé le joueur pour lui manifester son soutien. Le défenseur de l'OM Bouna Sarr a envoyé un message au capitaine de l'ASC pour lui exprimer son"_gros soutien (..) Il a eu le meilleur comportement , l'arbitre aussi, et tous les acteur_s" de la rencontre. 

"J'ai vu les images au ralenti, c'est vraiment dommage pour le football français (..) ça me fait ch.. pour lui, pour la communauté "black", mais pas seulement pour la communauté black, pour le racisme en général. Peu importe la couleur de peau. Ce ne sont pas des choses qu'on doit voir dans un stade" Bouna Sarr

Bouna Sarr, né de parents guinéens à Lyon, laisse maintenant la Justice jouer son rôle. "On espère qu'il va y avoir des sanctions, dit-il. J'ai vu qu'il a été arrêté". il souligne aussi que "récemment on a vu le même problème en Italie. il faut prendre des dispositions."

Lui ne laisse pas entendre avoir été lui-même victimes d'insultes racistes mais "il faut être vigilant ; c'est vrai que c'est assez surprenant de voir ça sur un stade français. On le voit moins ici. C'est vraiment dommageable, ce ne sont pas de belles images à voir"

Les peines encourues sont respectivement d'un an d'emprisonnement, pouvant être assorties d'une interdiction de stade pour une durée de 5 ans.