Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

OM : enfin un succès après un mois compliqué

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

En dominant logiquement Strasbourg (2-0) au Vélodrome ce dimanche soir, l'OM fait carton plein: joies du succès retrouvées, remontée au 4e rang de la Ligue 1 et confiance regonflée avant le choc à Paris dimanche prochain.

Les marseillais fêtent le but libérateur de leur défenseur Bouba Kamara dès la 3ème minute
Les marseillais fêtent le but libérateur de leur défenseur Bouba Kamara dès la 3ème minute © Maxppp - SPEICH Frédéric

Marseille, France

Pas sûr que les 50.000 spectateurs aient vu l'ouverture du score rapide (3e minute) de l'OM, signée Bouba Kamara. Un but chanceux du minot, dont la frappe est déviée, au pied du virage Nord, dans lequel papa et le frangin sont abonnés. Kamara, absent des trois dernières rencontres pour cause de suspension, qui replonge rapidement dans le bain, sous la pluie battante du Vélodrome.

Grosse entame de match demandée, grosse entame de match réalisée

"Le coach avait insisté là-dessus, que l'on fasse une grosse entame car notre problème depuis le début de saison, c'est nos premières périodes et nos entames, souligne Maxime Lopez, passé meneur de jeu en seconde période. Là, le stade était pratiquement plein, il y avait du monde. C'est important de marquer dans les premières minutes et c'est ce que l'on a fait."

Pour la troisième fois de la saison seulement, l'OM ouvre la marque. Après quatre sorties sans succès, voilà qui vous booste le moral. Un but précoce donc, un autre à la dernière seconde sur pénalty, arraché par Benedetto et transformé par Strootman (90+4e).

Valentin Rongier: "Il était très très important de gagner"

L'OM touche deux fois du bois

Entre-temps, l'OM touche deux fois les poteaux (Caleta-Car en première période, Radonjic en seconde), se créé quelques occasions, mais ne joue pas très bien face à des Alsaciens plutôt dominateurs, mais qui pédalent dans la choucroute. "On n'a pas joué le meilleur match du monde mais c'était un match correct", se défend André Villas-Boas, pour qui "personne ne peut dire que l'on ne méritait pas de gagner". Ce n'est pas faux.

L'OM démarre fort face à Strasbourg

Le classico à Paris : "Pas un match qui compte trop pour moi", selon André Villas-Boas

Le technicien portugais est satisfait de donner enfin une victoire aux fans de l'OM au Vélodrome. André Villas-Boas qui connait le menu de la semaine à venir : le choc à Paris. Un classico très attendu par les fans marseillais et qu'il prend comme du bonus "Ce n'est pas un match qui compte trop pour moi, lâche Villas-Boas. On rêve, évidemment, de gagner, mais c'est une équipe d'une autre division (de part ses moyens financiers)."

Une équipe d'une autre planète actuellement pour cet OM qui va un peu mieux, qui remonte à la 4e place de la Ligue 1 avec 16 points en 10 matches, qui va retrouver Payet, mais qui va souffrir dans la capitale. D'où le soulagement d'avoir relancé la machine ce dimanche soir.

Le classico à Paris: "Pas un match qui compte trop pour moi" selon André Villas-Boas, toujours à fond derrière ses joueurs pendant les matches - Maxppp
Le classico à Paris: "Pas un match qui compte trop pour moi" selon André Villas-Boas, toujours à fond derrière ses joueurs pendant les matches © Maxppp - SPEICH Frédéric
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu