Football

OM : le chantier reste immense pour Rudi Garcia

Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse dimanche 6 novembre 2016 à 17:00

La Commanderie, centre d'entraînement de l'Olympique de Marseille
La Commanderie, centre d'entraînement de l'Olympique de Marseille © Radio France - Tony Selliez

La lourde et logique défaite de l'OM à Montpellier (3-1) vendredi est le premier coup de frein à la belle dynamique entrevue jusqu'ici, depuis la prise de commandes de Rudi Garcia. La trêve internationale tombe à pic pour une remise à plat complète.

Une dizaine de jours. Le temps de la trêve internationale . Voilà une pause qui tombe au meilleur moment pour l'OM de Rudi Garcia. Dans la foulée de sa défaite inquiétante, 3 buts à 1, à Montpellier, le vestiaire marseillais va enfin avoir le temps de se poser pour travailler et éprouver la méthode de son nouveau technicien

" A la mi-temps, j'aurais pu sortir tout le monde" Rudi Garcia

Une victoire à la Mosson vendredi dernier aurait certainement permis à l'OM de travailler plus sereinement. Mais elle a finalement aussi un mérite indéniable : impossible d'ignorer les carences de l'équipe et de cacher sous le tapis des erreurs qui se répètent trop souvent. Le chantier est lourd, ce n'est pas une surprise, cette fois Rudi Garcia a enfin un peu de temps devant lui pour affiner ses réglages.

"Volontairement on les a laissés garder le ballon. Quand on récupérait on partait dans le dos des défenseurs, et il y avait beaucoup d'espaces. On aurait pu en mettre 4 ou 5" Ryad Boudebouz, milieu de terrain de Montpellier, auteur d'un doublé face à l'OM

L’entraîneur de l’OM plaide coupable sur sa composition d’équipe à Montpellier. Mais ses joueurs ne l’ont pas franchement aidé non plus

"C'est pas de leur faute, c'est de la mienne, c'"est pour ça que j'assume. Après, où on ne s'est pas aidé nous-mêmes, c'est à prendre un but au bout de 5 minutes. Celui-là il est vraiment pour nous. Quand vous laissez l'attaquant adverse prendre tous les ballons, c'est compliqué de gagner un match.." Rudi Garcia

Bonne nouvelle quand même pour Rudi Garcia, il a dix jours devant lui pour tout remettre à plat. Plus inquiétant, deux semaines après son arrivée, c’est à croire qu’il repart de zéro.

Depuis l’arrivée de Rudi Garcia, s’il y a un garçon qui crève l’écran, c’est bien Maxime Lopez. 18 ans. Un minot de la réserve qui donne la leçon à ses aînés. Une claque pour les soit-disant professionnels aguerris de l’Olympique de Marseille

Si Frank McCourt, le propriétaire américain du club, avait encore un doute, cette fois c’est évident, l’OM va devoir investir et revoir sa copie dès le mercato hivernal. En attendant, l’OM doit sauver les meubles et, justement, ne pas décrocher d’ici Noël.

Vous voulez réagir après cette première défaite de l’ère Rudi Garcia ? Appelez-nous en direct ce lundi soir dans le Club Foot Marseille sur France Bleu Provence, entre 18h15 et 19h. Le numéro 04 42 38 08 08