Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

OM - Rudi Garcia : "Burn out ? Adil Rami est loin de ça"

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

Il y a quelques jours, Adil Rami évoquait son "burn out" devant les caméras de Canal +. Son entraîneur Rudi Garcia aurait préféré qu'il parle bien avant de son "coup de moins bien".

Adil Rami (à gauche) aux côtés de Rudi Garcia
Adil Rami (à gauche) aux côtés de Rudi Garcia © Radio France - Tony Selliez

L'Olympique de Marseille se déplace à Rennes ce dimanche (à 17h) pour le compte de la 26e journée de Ligue 1. Et Adil Rami frappe à la porte pour retrouver sa place, lui qui n'a plus joué depuis le 22 décembre à Angers)et qui se remet d'une blessure à la cuisse. Mais le défenseur international, sacré champion du monde avec les Bleus l'été dernier, n'a aucune garantie. La charnière Caleta-Car / Kamara a fait ses preuves en son absence. Et Rudi Garcia pourrait maintenir sa confiance à sa jeune garde. 

"Le terme "burn out" lui a été soufflé. Il faut avoir du respect pour ce mot-là. Il y a des gens, quand ils souffrent de ça, ils ne sont vraiment pas bien. Ça peut même aller très loin dans le négatif." Rudi Garcia

Pour l'instant, Adil Rami est plutôt passé "au travers" de sa première partie de saison, après avoir porté l'OM sur ses épaules et même parfois joué blessé la saison dernière. 

Il y a quelques jours, pour expliquer ses derniers mois moins tranchants, le défenseur s'est confié devant les caméras du Canal Football Club en reprenant à son compte l'expression "burn out"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour Rudi Garcia, il convient de mieux choisir son vocabulaire.

"Adil est loin de ça. Bien évidemment, je suis derrière lui : ça a été l'an dernier la pierre angulaire de la défense, sur les 62 matchs. Après, quand on ne se sent pas bien, il faut le dire." Rudi Garcia

L'entraîneur de l'OM recadre son défenseur. Il lui reproche en fait de ne pas l'avoir lui-même averti plus tôt qu'il n'était plus cette saison dans les meilleures conditions pour défendre ses couleurs.

"Quand on ne se sent pas bien, il vaut mieux le dire et ne pas jouer. C'est ce qu'il aurait dû faire pendant la partie de saison où il n'était pas bien. Se taire, travailler, c'est une bonne méthode aussi." Rudi Garcia

À bon entendeur...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess