Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

OM - Rudi Garcia : "Certains n'apprennent pas et c'est dommmage"

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

Le PSG a encore été trop fort pour l'OM ce dimanche. Marseille s'incline 3 buts à 1 au Parc des Princes, et se retrouve désormais à six longueurs du podium.

Le Parc des Princes lors de PSG / OM
Le Parc des Princes lors de PSG / OM © Radio France - Tony Selliez

La série continue, sans grande surprise. Comme depuis novembre 2011, l'OM ne parvient toujours pas à battre le PSG. C'est même, sur cette période, sa 16e défaite toutes compétitions confondues. Cette fois, Paris s'impose 3 buts à 1 face à une équipe marseillaise réduite à 10, après l'expulsion de son gardien Steve Mandanda. Lyon en profite : les Lyonnais ont maintenant six points d'avance sur l'OM dans la lutte pour le podium.

"On n'a pas à rougir de cette défaite. On a fait un match cohérent, notamment la 1ere période où tactiquement on a été très bon". Rudi Garcia

Di Maria étincelant, Thauvin transparent

Valère Germain a inscrit le seul but marseillais, celui de l’égalisation à 1 partout après l’ouverture du score de Mbappé dans les arrêts de jeu de la première période. Mais l'OM n'a pas su profiter de cette égalisation pour semer le doute dans les rangs parisiens. Les hommes de Rudi Garcia craquent à nouveau dans la foulée.

"On n'apprend pas. En tout cas, pour ceux qui étaient là la saison dernière. Quand on fait une première période de cet acabit, on ne peut pas se permettre de rentrer au vestiaire avec un but de retard. Surtout quand on a un corner à la 45e. Certains n'apprennent pas, et c'est dommage. Parce qu'on a déjà vécu la même chose la saison dernière." Rudi Garcia

En seconde période, les pépins s'accumulent pour l'OM. Di Maria se promène et inscrit un doublé. L'Argentin est notamment l'auteur d'un coup franc somptueux. Et en plus, Marseille perd son gardien Steve Mandanda, expulsé pour une faute de main en dehors de sa surface.

"On n'a pas été bon dans la gestion des temps forts. On a pris un but juste avant la pause et un autre juste après l'égalisation. C'est plutôt ça qui reste en travers de la gorge." Valère Germain

Marseille a maintenant six points de retard sur Lyon et le podium, alors qu'il ne reste que neuf journées de championnat. Dans deux semaines, l'OM reçoit Angers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess