Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

OM - Rudi Garcia : "Il faut être comme le serpent"

samedi 6 octobre 2018 à 19:06 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

L'Olympique de Marseille reçoit Caen ce dimanche après-midi, et espère voir le bout du tunnel d'une série noire.

L'entraîneur marseillais Rudi Garcia
L'entraîneur marseillais Rudi Garcia © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Le bilan de l'Olympique de Marseille sur les 5 derniers matchs laisse clairement à désirer, au moins sur un plan comptable : une seule victoire, obtenue (3-2) au stade Vélodrome face à Strasbourg.  Pour le reste, les hommes de Rudi Garcia viennent d'enchaîner une défaite à domicile (1-2) contre l'Eintracht Francfort en Europa League, un revers cinglant à Lyon (2-4) puis la gifle lilloise (0-3) en championnat, avant un dernier nul concédé à Nicosie (2-2) face aux chypriotes de l'Apollon Limassol en coupe d'Europe. Contre Caen ce dimanche après-midi (17h) les joueurs marseillais ont plutôt intérêt à redresser la barre de toute urgence, s'ils veulent s'éviter une bronca du Vélodrome.

Le principal écueil de l'OM depuis le début de saison se résume en un chiffre : 2 buts concédés par match en moyenne.

"Il n'y a pas de baisse de régime au niveau du caractère, mais il y a des choses qu'on paye cash, l'adversaire n'a pas besoin de beaucoup d'occasions pour concrétiser. Du coup il faut en concéder encore moins, c'est comme ça" Rudi Garcia

Alors, parce qu'il sait son groupe fébrile défensivement en ce moment, il demande aussi à ses attaquants de redoubler d'efficacité

"Les périodes où vous avez plus de réussite, vous pouvez vous permettre de concéder ces occasions, parce que l'adversaire ne les met pas dedans. Et puis ,il y a des périodes où vous ne pouvez pas vous le permettre. Il faut être froid. Il faut être comme le serpent. Il faut frapper quand l'occasion vous est donnée. Il faut savoir tuer l'adversaire, savoir tuer les matchs" Rudi Garcia

L'adversaire de l'OM ce week-end ? Le stade Malherbe de Caen, avec ses 10 buts marqués pour 11 encaissés. L'OM avait "étrillé" les normands 5-0 la saison dernière, à peu près à la même époque, grâce notamment à un doublé de Florian Thauvin, et juste après un épisode européen désastreux : l'affaire Patrice Evra, ce coup de pied à un supporter marseillais à Guimaraes. Le même type de scénario serait évidemment salvateur pour un OM qui court après une confiance et une réussite en dents de scie depuis le début de l'été.