Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

OM - Rudi Garcia : "Si on est pourri et qu'on gagne les matchs, ça m'interesse aussi"

samedi 10 novembre 2018 à 19:45 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

Gagner, réagir, quelle que soit la manière. Voilà le leitmotiv de Rudi Garcia avant OM / Dijon ce dimanche.

Le stade Vélodrome
Le stade Vélodrome © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

L'Olympique de Marseille veut à tout prix stopper l'hémorragie ce week-end. Alors que Marseille reçoit Dijon ce dimanche (17h) au Stade Vélodrome, les hommes de Rudi Garcia restent sur une série noire : quatre défaites de rang, toutes compétitions confondues (Ligue 1 et Europa League). Pour se rapprocher du podium, objectif prioritaire de la saison, et surtout retrouver la confiance, l'OM a tout intérêt à se relancer dès cette réception de Dijon.

"Il y a des choses encore à améliorer, à régler. Le contenu est important pour obtenir des résultats. Maintenant si on est pourri et qu'on gagne les matchs, ça m'intéresse aussi."

En clair : au diable la manière, s'il le faut ; la priorité est ailleurs. Marseille a un besoin urgent de points. Pour tourner la page. Et pour se relancer dans la course à la qualification en Ligue des Champions

"Ça montrera que l'équipe progresse dans le fait d'avoir la "niaque" à chaque action et ne pas oublier de temps en temps une action qui ne ressemble à rien mais qui pourrait être dangereuse contre nous, ou une action où on est surpris d'être à 3 mètres du but et qu'on aurait pu la mettre dedans."