Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

OM - Rudi Garcia : "Il y a de quoi être en colère, non ?"

vendredi 5 octobre 2018 à 1:26 Par Tony Selliez, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu

L'OM réalise une très mauvaise opération en concédant le nul 2-2 jeudi soir sur les terres de l'Apollon Limassol en Europa League.

La mine des mauvais jours pour Rudi Garcia après le nul 2-2 de l'OM à Nicosie face à l'Apollon Limassol
La mine des mauvais jours pour Rudi Garcia après le nul 2-2 de l'OM à Nicosie face à l'Apollon Limassol © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Et le pire, c'est que l'Olympique de Marseille a mené, et même mené 2-0 ! C'est le dernier quart d'heure qui est fatal aux hommes de Rudi Garcia ce jeudi soir à Nicosie. L'Apollon Limassol refait son retard en 17 minutes et finit par égaliser dans les arrêts de jeu. Après 2 journées d'Europa League, l'OM ne compte qu'un petit point au compteur ; comme les Chypriotes d'ailleurs.

"On a tout gâché. C'est un match nul qui  vaut pratiquement à une défaite. Quand on mène 2-0 à l'extérieur, on ne peut pas se permettre de ne pas revenir avec 3 points" Rudi Garcia

Après une première période équilibrée mais pas spécialement rassurante non plus, l'OM fait plier Limassol une première fois grâce à un petit chef d'oeuvre de Dimitri Payet (50e) servi par Radojnic à l'entrée de la surface de réparation.

A la 67e minute, Luiz Gustavo enfin replacé dans l'entrejeu marque lui aussi un but splendide d'une frappe lointaine.

"Quand on a des balles de 2-0, de 3-1, et qu'on se voit rejoindre c'est qu'il y a des choses qui ne vont pas. Toujours sur l'animation offensive. A 2-0 le match doit être terminé, on ne doit pas les remettre en jeu, on doit être beaucoup plus agressif dans le bon sens du terme" Rudi Garcia

Mais Limassol revient une première fois. A la 74e minute, Markovic d'une frappe magistrale et lui aussi de l'extérieur de la surface trouve la faille dans la lucarne opposée (2-1).

Le pire est alors à venir pour la défense marseillaise. A la 91e minute, Sachetti pique un ballon à l'entrée de la surface, Papoulis dévie de la tête et Emilio Zelaya (déjà buteur à Rome) se joue de Duje Caleta-Car et enchaîne du  pied gauche. (2-2)

Dans l'autre rencontre du groupe, l'Eintracht Francfort fait exploser la Lazio Rome (4-1) en Allemagne. Les italiens finissent le match à 9.

"On se concentrera sur le fait de battre la Lazio chez nous. Mais c'est vraiment une mauvaise opération comptable ce soir" Rudi Garcia

Le 25 octobre, l'OM reçoit la Lazio pendant que Francfort joue un 2e match consécutif à domicile, face à Limassol.