Football

Open d'Orléans: le slovaque Norbert Gombos bat Julien Benneteau en finale du tournoi

Par Eric Normand, France Bleu Orléans dimanche 1 octobre 2017 à 21:15

Le slovaque Norbert Gombos brandit le trophée de l'Open d'Orléans 2017
Le slovaque Norbert Gombos brandit le trophée de l'Open d'Orléans 2017 © Radio France - Eric Normand

Norbert Gombos a battu le français Julien Benneteau ce dimanche après-midi au palais des sports d'Orléans. Le slovaque remporte ainsi l'Open d'Orléans en 3 sets 6-3, 5-7, 6-2. C'est une belle récompense pour le tennisman slovaque qui avait échoué l'an dernier en finale face à Pierre-Hugues Herbert.

La finale a tenu cette année encore toutes ses promesses. Le palais des sports d'Orléans a retenu son souffle et a poussé derrière Julien Benneteau pendant près de deux heures. Mais le joueur français n'a pas tenu la distance, il était physiquement à bout dans le 3ème set, sans doute émoussé par son combat de la veille où il avait fini par dominer le hongrois Fucsovics au bout du suspense.

La deuxième a été la bonne pour Norbert Gombos

C'est le finaliste de l'an dernier qui s'est donc imposé. Battu par Pierre-Hugues Herbert en 2016, Norbert Gombos a remporté le titre de la 13ème édition, en dominant Julien Benneteau. La victoire revient au slovaque en 3 sets : 6/3 5/7 6/2. Au micro, le français a remercié le public "qui l'a encouragé tout au long de la semaine comme pendant la finale, ça fait du bien" admet-il, après avoir connu un creux dans sa carrière dû à une longue blessure. "Je reviens en forme, je retrouve des sensations et ça fait vraiment plaisir", a-t-il adressé aux orléanais présents dans le palais des sports. Julien Benneteau n'était jamais venu à Orléans mais il comprend pourquoi "on dit tellement de bien de ce tournoi, c'est bien l'un des meilleurs au monde dans sa catégorie." Il a d'ailleurs tenu à féliciter tout le monde, "des ramasseurs de balles, aux juges, aux chauffeurs, aux bénévoles, c'est digne de certains tournois ATP 250 et le niveau jeu a été de très bon niveau toute la semaine."

Cela a été un match très dur physiquement, bravo à Julien pour sa semaine impressionnante ! Je me sens bien ici, tout est parfait et je reviendrai l'année prochaine pour garder mon titre - Norbert Gombos

Norbert Gomobos signent de nombreux autrographes aux enfants - Radio France
Norbert Gomobos signent de nombreux autrographes aux enfants © Radio France - Eric Normand

Défaite française également en finale du double

La finale de double a été également indécise jusqu'au bout. Après avoir battu 2 têtes de série, les français se sont arrêtés aux portes de la victoire devant les argentins n°1. Guillermo Duran et Andres Molteni se sont défaits de Jonathan Eysseric et Tristan Lamasine, après 1h48 de match, sur le score de 6/3 6/7 13/11.