Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Oswald Tanchot, entraîneur du Havre AC : "Rafik Guitane ? Je lui veux du bien"

jeudi 5 avril 2018 à 20:05 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Transféré à Rennes puis prêté au Havre AC dans la foulée l'hiver dernier, Rafik Guitane ne joue quasiment plus avec l'équipe normande. Une situation qui ne plaît guère au club breton. Interrogé en conférence de presse, le coach havrais a expliqué ses choix et tenté d'éteindre l'incendie.

Osdwald Tanchot et Rafik Guitane ont mis les choses au clair cette semaine
Osdwald Tanchot et Rafik Guitane ont mis les choses au clair cette semaine © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Le Havre, France

Le milieu offensif Rafik Guitane (18 ans) devrait faire son retour avec les Ciel et Marine, ce samedi après-midi à Reims, à l'occasion de la 32ème journée de Ligue 2. Très peu utilisé depuis des mois, Rafik Guitane a été écarté vendredi dernier pour la réception de QRM. Le coach lui reprochait un supposé manque d'investissement depuis sa signature à Rennes, lors du dernier mercato. Certains, chez les supporters et dans l'entourage du club et du joueur, estimaient au contraire que l'entraîneur lui faisait "payer" son choix de s'envoler vers la Ligue 1.  

Bref, une situation de blocage désormais dénouée, à en croire Oswald Tanchot, interrogé par Bertrand Queneutte

Explications de Bertrand Queneutte, avec Oswald Tanchot

Alors que le Stade Rennais est monté au créneau ces derniers jours et a fait part de son étonnement, voire de son mécontentement, sur le temps de jeu de Rafik Guitane - les bretons laissant même entendre qu'ils étaient prêts à le récupérer dès maintenant - Oswald Tanchot est sorti du silence. Pas question pour lui de voir son milieu offensif rejoindre les rouge et noirs plus tôt que prévu : "Ce serait pour moi une déception à titre personnel. Rafik a été formé ici, l'histoire ne peut pas se terminer de cette manière. Ce ne serait pas sortir par la grande porte que d'envisager cela. Maintenant, il y a un groupe de 25 joueurs dans un vestiaire, il y a des choses qui doivent être les mêmes pour tout le monde. Et peu importe qu'on appartienne à Rennes ou qui que ce soit, il faut les faire".

Oswald Tanchot confirme donc à demi mots ce qu'il dit ressentir depuis janvier : à savoir une forme de relâchement ou de démotivation chez Rafik Guitane à l'entrainement, selon le coach normand. Mais il refuse pour la première fois d'incriminer le joueur de 18 ans : "Il n' a pas de problème avec Rafik, c'est un garçon charmant et adorable, qui comme un jeune peut parfois se disperser. C'est le rôle du coach de lui faire passer des messages, des messages qui ne sont peut-être pas ceux qu'il entend à droite et à gauche. C'est pas pour moi, c'est pour lui. Moi je le regarderai à la télé dans quelques mois. Moi, je lui veux du bien, mais j'ai aussi la responsabilité d'un groupe, et il faut que je fasse des choix."

Oswald Tanchot fait aussi une sorte de mea culpa. Sur la gestion de Rafik Guitane et des jeunes joueurs en général.  "Il y a un élément qu'on n'a sans doute pas suffisamment pris en compte nous tous : c'est qu'un joueur pro qui fait sa première année en tant que joueur pro important, c'est pas simple. Il peut y avoir de l'irrégularité. On a peut-être pas eu suffisamment de ressources pour préserver certains de ces joueurs là. Mais on a bien discuté cette semaine avec Rafik, et il m'a donné quelques  bons signaux cette semaine."

A Reims, Rafik devrait ainsi retrouver du temps de jeu, lui qui n'est pas apparu lors des 4 dernières journées et qui n'a plus été titulaire depuis la 23ème journée. C'était  le 27 janvier dernier face à Nîmes.