Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Oswald Tanchot, entraîneur du Havre AC : "Un effectif pas suffisamment étoffé"

samedi 26 août 2017 à 21:33 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Après cinq journées de championnat et alors qu'intervient une première trêve internationale, le Havre AC occupe la première place, en Ligue 2. Une première depuis treize ans, pour le club normand. Bilan positif, malgré quelques réserves.

Oswald Tanchot dresse un premier bilan après cinq journées
Oswald Tanchot dresse un premier bilan après cinq journées © Maxppp - Maxppp et Fotor

L'an dernier à la même date, le Havre AC occupait la huitième place et comptait quatre points de moins (2 victoires, 2 nuls, 1 défaite). En cinq journées, les havrais de Bob Bradley n'avaient marqué que quatre buts et en avaient encaissé autant. Un an plus tard, l'équipe d'Oswald Tanchot occupe la première place, compte quatre victoires pour une défaite et a déjà marqué onze fois, pour deux petits buts concédés.

D'un point de vue mathématique, le bilan est donc bien meilleur. Il est même excellent. Sans compter que le HAC possède le co-meilleur buteur de la division : Ebenezer Assifuah (4), talonné par son partenaire Nathaël Julan (3). Et que Zinédine Ferhat est aujourd'hui le meilleur passeur du championnat (5).

Harold Moukoudi est l'un des meilleurs havrais depuis le début de saison - Aucun(e)
Harold Moukoudi est l'un des meilleurs havrais depuis le début de saison - Emmanuel Lelaidier - Hac Foot

Harold Moukoudi, défenseur central : "Dans l'ensemble, c'est assez positif. On est assez fier de nous, même si..."

Globalement, les feux sont au vert. Remanié et rajeuni, le groupe d'Oswald Tanchot respirent mieux et montrent d'avantage de plaisir, à l'entraînement comme en match. Le pari du coach pourrait donc s'avérer payant. Défenseur central, Harold Moukoudi dresse un premier bilan, à l'issue de la défaite à Nîmes. Il est interrogé par Bertrand Queneutte, pour France Bleu Normandie :

Harold Moukoudi : "On sait ce qu'on a fait de bien et de moins bien"

Ecoutez : Harold Moukoudi dresse un premier bilan, après la défaite à Nîmes

Amos Youga, la vraie bonne pioche !

Parmi les huit recrues arrivées jusque-là, trois hommes se distinguent depuis le début de saison : Amos Youga, d'abord. L'ancien du Gazelec Ajaccio participe largement à la bonne entame de son équipe. Le milieu de terrain apporte l'agressivité qui manquait au HAC, la saison passée. Précieux, il récupère beaucoup de ballons, met le pied, harcèle ses adversaires et relance plutôt proprement. Sur la ligne arrière, Yacouba Coulibaly s'avère être, lui aussi, une belle surprise. Débarqué du Burkina Faso, le latéral fait peu à peu oublier Ferland Mendy. Doté d'une générosité sans pareille, le jeune homme travaille sans cesse et ne compte pas ses efforts dans le couloir gauche. Un potentiel énorme. Enfin, Jean-Philippe Mateta monte en puissance. Prêté par l'OL, l'attaquant a déjà inscrit un joli but et pèse réellement sur les défenses.

Parti pour durer ?

Cette saison, le HAC possède un onze type extrêmement séduisant : solides derrière, les Ciel et Marine constituent la meilleure défense (2 bc et 3 clean sheet). Tranchants devant, ils possèdent aussi la meilleure attaque (11 bp). Seulement, l'effectif global apparaît quelque peu inexpérimenté et limité. En effet, le HAC a beau compter 25 joueurs dans ses rangs, le club en a perdu plusieurs à des postes clefs, cet été. Des départs qui n'ont pas tous été comblés, ou alors par des jeunes joueurs, mais qui pour certains ne sont pas forcément prêts à enquiller toute une saison de Ligue 2.

Oswald Tanchot : "Sur les sept premiers matchs, on a vu que notre effectif n'était sans doute pas suffisamment étoffé (...) On a des jeunes titulaires, et les remplaçants sont encore plus jeunes. Il y a donc un temps d'apprentissage"

En défense central, par exemple, le club normand ne possède aucun "numéro 3" de taille. Samba Camara est toujours convalescent. Bradley Danger est toujours en phase d'apprentissage. Et Baba Traoré, qui peut éventuellement glisser à gauche dans la charnière, ne montre pas les garanties d'un Bain ou d'un Moukoudi, pour le moment.

Sur le plan offensif, le HAC a aussi montré certaines limites, lors de cette dernière semaine avant la trêve. Avec un Alimami Gory tout juste revenu de blessure, un Jean-Philippe Mateta victime d'une entorse, un Mana Dembélé au placard, et un Bevic Moussiti Oko qui n'a pas encore digéré le passage du National à la Ligue 2, l'entraîneur Oswald Tanchot a été contraint de bricoler et de tirer sur la corde de certains, ces derniers jours. Et le coach en payé les conséquences, en Coupe de la Ligue puis contre Nîmes. Dans ce secteur non plus, une recrue ne serait pas de trop.

Oswald Tanchot : "On veut jouer un football offensif, faire un bon championnat, être dans le bon wagon, et vivre une saison où le mot d'ordre, c'est le plaisir"

Autant de raisons, en tous cas, pour lesquelles le coach refuse depuis le début de saison de s'enflammer. Oswald Tanchot rappelle que son équipe, sur le papier, n'est pas bâtie pour monter. Que d'autres le sont d'avantage. Et que, dans ces conditions, on ne peut qu'espérer une bonne surprise, rien de plus. Mais certainement pas prétendre ouvertement à la montée en Ligue 1.

Oswald Tanchot espère voir arriver deux joueurs d'ici la fin du mercato - Maxppp
Oswald Tanchot espère voir arriver deux joueurs d'ici la fin du mercato © Maxppp - Jonathan Konitz

Le coach Oswald Tanchot est au micro France Bleu de Bertrand Queneutte. Bilan et sorte d'ultime appel du pied envers ses dirigeants, à moins d'une semaine de la fin du mercato.

Ecoutez : Oswald Tanchot, mini bilan après cinq journées

Prochain match : LE HAVRE - ORLEANS, le 8 septembre 2017, à 20H. En direct, dès 19H45 sur France Bleu Normandie.