Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

VIDÉOS - Vendée Globe : où en sont les bateaux azuréens ?

-
Par , France Bleu Azur

Deux représentants méditerranéens sont engagés sur la course en solitaire du Vendée Globe 2020-2021. L'azuréenne Alexia Barrier aux commandes de TSE 4myPlanet et le bateau du Yacht Club de Monaco, skippé par un navigateur allemand, Boris Herrmann. Tous les deux font bonne figure.

L'Imoca TSE 4myPlanet d'Alexia Barrier au large des côtes africaines.
L'Imoca TSE 4myPlanet d'Alexia Barrier au large des côtes africaines. © Radio France - Alexia Barrier

Les classements sont loin d'être définitifs car l'océan, espace d'aventure, peut toujours vous rappeler à l'ordre, mais après une petite semaine de course, Boris Herrmann, aux commandes du premier bateau engagé par la principauté monégasque sur le Vendée Globe se porte bien. Il pointe à la 13e place, au chaud au milieu du peloton de tête. Son Imoca a passé une zone sans vent. Le marin allemand, qui participe lui aussi pour la 1ère fois au Vendée Globe, a fait le dos rond, géré cette période et en a même profité pour gagner quelques places.

Alexia Barrier profite, elle a le sourire

Alexia Barrier est elle plus à l'arrière. À la barre de TSE 4myPlanet, bateau plus âgé que les autres, l'Azuréenne pointe à la 29e place. C'est son premier Vendée Globe et elle profite de tous les instants. "Il y aura des coups de mou, je le sais, expliquait la navigatrice par radio, il y a quelques heures. Je m'y attends mais pour l'instant, je rigole. Je prends du plaisir et cherche ma routine, entre gestion du bateau et de ma petite personne". Après avoir hésité sur la route à prendre, elle a évité les zones trop calmes en allant un peu plus à l'ouest. Le choix paye car l'Azuréenne, bien que plus à l'arrière de la flotte, n'est toujours pas décrochée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess