Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Où est passée la solidité défensive des Girondins de Bordeaux ?

-
Par , France Bleu Gironde

Fièrement affichée par Jean-Louis Gasset, la solidité défensive des Girondins de Bordeaux s'est effritée lors des cinq dernières rencontres. Avant de se déplacer ce dimanche, à Nîmes, la 19e attaque de Ligue 1, l'enjeu de retrouver une stabilité semble primordial pour envisager sereinement la suite.

Depuis quelques rencontres, le capitaine Laurent Koscielny semble plus friable qu'avant.
Depuis quelques rencontres, le capitaine Laurent Koscielny semble plus friable qu'avant. © Maxppp - PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP

C'était l'une des valeurs sûres des Girondins de Bordeaux cette saison. Une bonne défense, solide et peu perméable, avec cette statistique souvent rabâchée par l'entraîneur Jean-Louis Gasset : le nombre de clean sheets. 12 cette saison dont le dernier en date - au goût plutôt amer - face à l'Olympique de Marseille la semaine dernière. Pourtant, avec le départ de Pablo cet hiver, Bordeaux a désormais trouvé sa défense-type : Sabaly-Koscielny-Baysse-Benito. Mais les Marine et Blanc restent sur 4 défaites lors des dernières rencontres avec neuf buts encaissés lors des cinq derniers matchs.

Mais la blessure du latéral droit Youssouf Sabaly au début du mois de février, pour trois à quatre semaines, a déséquilibré cette défense-type avec l'arrivée d'Enock Kwateng à sa place. Malgré le profil plus défensif de l'ancien Nantais, il a subi les multiples assauts des Brestois, dont Romain Perraud, et la belle relation naissante Sabaly-Oudin a aussi pris du plomb dans l'aile. Le changement tactique opéré à Lyon avec la défense à 3, reconduit en Bretagne et à domicile face à Toulouse, a certainement déstabilisé cette défense qui trouvait peu à peu ses repères.

Signes de fragilité

Étonnamment, Bordeaux n'a pas subi lors de ses confrontations face aux deux équipes du podium, Lyon et Lille. Les Girondins ont été dominés par Toulouse (Ligue 2) et Brest, deux équipes qui ont eu la place de frapper plus de 20 fois au but. Derrière, l'ancien international Laurent Koscielny semble moins impérial dans les duels au sol et gagne, en moyenne, deux à trois duels par matchs lors des cinq dernières rencontres. Cependant, les Girondins auront peut-être l'occasion de retrouver sur solidité défensive ce week-end face à Nîmes, la deuxième plus mauvaise attaque du championnat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess