Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Stade Lavallois : la saison 2020-2021

National (J9) : pas réaliste, trop tendre et à cours de rythme, Laval tombe à Bastia

-
Par , France Bleu Mayenne

Laval s'est incliné 2-0 à Bastia ce jeudi 29 octobre en match en retard de National 1. Les Tangos ont encaissé trop vite le premier but. Diminués physiquement, ils ont peiné et ont, en plus, manqué de réalisme.

Mehdi Boudjemaa repoussé par la défense corse : Laval a peiné à Furiani.
Mehdi Boudjemaa repoussé par la défense corse : Laval a peiné à Furiani. © Maxppp - Xavier Grimaldi

La première place de National 1 était promise au vainqueur de ce choc en retard de la 9e journée entre Bastia et Laval. Mais ce jeudi 29 octobre, ce sont bien les Corses qui sont montés sur le trône, en disposant des Mayennais (2-0).

Dans un Furiani avec 1000 spectateurs, renforcé d'une poignée d'ultras postés sur le toit d'un bâtiment voisin, le SC Bastia a vite profité de la passivité lavalloise pour marquer grâce à Santelli (1-0, 7e)

Les Tangos ont réagi, et fait passer quelques frissons dans l'arrière garde insulaire, mais ce sont bien les locaux qui ont fait meilleure impression. Et alors que Laval frôlait l'égalisation au retour des vestiaires (poteau de Robinet à la 50e), Bastia faiait le break deux minutes plus tard. Da Silva, tout seul, mettait les siens à l'abri.

Il y eut bien bien un carton rouge pour l'ancien lavallois Robic, plusieurs situations (notamment une barre pour l'entrant Nzuzi), mais rien n'y a fait, le Sporting club de Bastia a tenu bon dans la dernière demi-heure, ne passant même pas si loin du 3-0.

"On s'attendait à se faire bouger. Malheureusement, on s'est fait cueillir à froid", regrettait l'entraîneur Olivier Frapolli. Et d'adresser une petite pic à la Fédération :

On avait demandé à ne pas jouer à cette date là. Passer de 24 jours sans compétition à deux matchs de haut de tableau lundi (26 octobre) et jeudi, c'est compliqué. Mais il y a des diffuseurs. On ne décide pas.

En manque de rythme, de justesse, et parfois d'idée, Laval n'a pas enrayé une problématique série de quatre matchs sans succès. Et son efficacité offensive pose question, comme le confiait le milieu Mehdi Boudjemaa : "Devant le but, on ne marque pas. C'était pareil au Mans. On a une balle de but juste avant le 2-0. On aurait pu revenir..."

Faute d'avoir accroché un résultat, Laval sera très attendu le 6 novembre face à Bourg-en-Bresse. 

Les résultats et le classement

Les résultats des matches en retard.
Les résultats des matches en retard.
Le classement de National actualisé.
Le classement de National actualisé.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess