Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Patrick Vieira : "J'ai vraiment hâte de débuter"

mardi 12 juin 2018 à 6:04 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur et France Bleu

Le nouvel entraîneur de l'OGC Nice, Patrick Vieira a été officiellement présenté lundi après-midi. Accompagné du président Rivère, le champion du monde 98 a répondu aux questions des journalistes sur son arrivée au Gym. Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse.

Le nouvel entraîneur de l'OGC Nice, Patrick Vieira tout sourire, lors de sa présentation à la presse
Le nouvel entraîneur de l'OGC Nice, Patrick Vieira tout sourire, lors de sa présentation à la presse © Maxppp - .

L'annonce officielle a été faite ce lundi après-midi. Patrick Vieira est le nouvel entraîneur de l'OGC Nice. Il succède à Lucien Favre devenu coach de Dortmund. Le champion du monde 98 a répondu aux questions des journalistes, accompagné du président du club Jean-Pierre Rivère. Son arrivée à Nice, le projet niçois, son retour en Ligue 1, Balotelli, Letizi, Danilo... Voici ce qu'il faut retenir de sa conférence de presse. Morceaux choisis.

Heureux d'être à Nice

"Je suis comblé. Je suis heureux. Je suis vraiment mis dans de très bonnes conditions pour faire mon métier d’entraîneur. Je vais travailler avec des gens qui sont passionnés, des gens qui vont me soutenir dans les bons comme dans les mauvais moments. Ils seront derrière moi et ça, ça me donne confiance pour travailler tranquillement et donner le meilleur de moi même."

Le retour en Ligue 1

"Je suis très content de revenir en France. J'ai quitté le pays, j'avais 19-20 ans. Malgré ça j'ai toujours suivi le championnat de France et son évolution. J'ai vraiment hâte de débuter. C'est une compétition de plus en plus difficile. Retrouver la Ligue 1 c'était aussi un objectif. Je voulais revenir mais dans de bonnes conditions. Toutes les conditions sont réunies ici pour que je puisse faire du bon travail."

Son départ de New-York

"C'est dur. Quand on passe huit ans dans le City Football Group, où j'ai eu la chance de finir ma carrière à Manchester City. J'y ai été ambassadeur, puis j'ai entraîné la réserve de City. J'ai ensuite été l’entraîneur de New-York. C'était difficile de partir. Mais il y a des projets qui ne se refusent pas. Je ne pouvais pas dire non. Après, les gens de Manchester comprennent. C'est le foot. Et je voudrai les remercier car je sais que ce n'est pas évident de  laisser partir un entraîneur en cours de saison."

L'expérience du grand Pat'

"Ma carrière de joueur ne compte plus elle fait partie du passé. Mais bien sûr que j'ai eu une expérience en tant que joueur. Je sais les sacrifices qu'il faut faire pour réussir. Et j'espère aider les jeunes joueurs à pouvoir exprimer leur talent. Je pourrai les guider. J'ai une idée assez claire de ce que je veux des joueurs, un schéma de jeu bien précis pour les aider à s'exprimer car je sais qu'il y a du talent à Nice."

Le jeu à la niçoise

"La barre est assez haute ici. Sur les dernières années Nice joue très bien au ballon. Et ce qui est important c'est de garde cette philosophie. C'est à dire créer du jeu, un jeu basé vers l'avant, un jeu où les joueurs expriment leur talent. J'ai deux, trois idées que je souhaite mettre en place, mais ça se fera dans la continuité de ce qui a été fait par le passé."

Balotelli

"Mario Balotelli ? Je l'ai eu au téléphone pour lui souhaiter de bonne vacances et pour lui dire que l'on se retrouvera le 2 juillet pour la reprise de l'entrainement (sourire). Après je viens juste d'arriver. Avec le président et Julien Fournier (le directeur général, ndlr) on a plein de dossiers à traiter. Chaque chose en son temps. Mais pour moi, en tant qu’entraîneur, ce qui est important de savoir c'est que la base de l'effectif ne changera pas beaucoup. Nice a fait une bonne saison  et on a envie de faire mieux. On va se donner les moyens de le faire."

Patrick Vieira (deuxième en partant de la droite) a joué avec Balotelli (45) à l'Inter Milan - AFP
Patrick Vieira (deuxième en partant de la droite) a joué avec Balotelli (45) à l'Inter Milan © AFP - JED JACOBSOHN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Son staff

"Je vais venir accompagné (trois adjoints, ndlr). Mais la tradition de niçois dans le staff va perdurer. C'est très important d'avoir des anciens du club parmi les entraîneurs. Déjà, cela va me permettre de gagner quelques mois. Ils font partie de l'esprit du club, du cœur du club. Je compte sur eux pour m'apporter tous ce qui se passe à l'intérieur du Gym. Je compte aussi sur leur expérience de la Ligue 1, notamment Lionel (Letizi) que je connais bien car j'ai joué avec lui en équipe de France. Fred (Gioria) qui est quelqu'un très important pour l'OGC Nice et qui le sera pour moi. Il a une très grande expérience de la Ligue 1. Il connait le club, les joueurs. Il va énormément m'apporter."

Patrick Vieira (4) a joué avec Lionel Letizi (22) en équipe de France, ici en octobre 2000. - AFP
Patrick Vieira (4) a joué avec Lionel Letizi (22) en équipe de France, ici en octobre 2000. © AFP - PHILIPPE DESMAZES

Les supporters niçois

"Il y a beaucoup d'excitation. J'ai regardé le match entre la France et l'Italie à l'Allianz Riviera. L'ambiance était extraordinaire. J'ai vu les derniers matchs du Gym à la maison. La ferveur elle est là. La passion elle est là. Et ce qui me plaît aussi, c'est cette relation qui existe entre les joueurs et les supporters. Je pense que que c'est important de sentir cette pression positive. Elle permet au joueurs de s’améliorer et de donner le maximum pour les supporters et pour le club."

Danilo, première recrue

"C'est un très bon joueur "box to box". C'est un milieu de terrain complet. Il a une facilité pour éliminer ses adversaires. Il est capable de dribbler, de marquer. Il est aussi utile dans la construction du jeu. Il sait jouer entre les lignes. Danilo est encore jeune. Il peut s'améliorer et il sera mis dans de très bonnes conditions, ici, pour y parvenir."