Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Pau FC : "Jouer la première partie de tableau" espère l'entraîneur Bruno Irles

-
Par , France Bleu Béarn

Après un gros mois de préparation, le Pau FC retrouve le championnat de National ce vendredi soir au nouveau stade avec la réception de Cholet (20 heures). Le coach des Béarnais a des ambitions élevées pour cette saison.

Bruno Irles a vécu sa première présaison à la tête du Pau FC.
Bruno Irles a vécu sa première présaison à la tête du Pau FC. © Radio France - DG

Pau, France

"Et vous, vous vous attendez à quoi alors pour cette saison ?" lance, l’œil vif, Bruno Irles en retour aux questions des journalistes concernant la reprise du Pau FC. Le calendrier du National a réservé un retour à la compétition et un mois d'août copieux aux Béarnais avec Cholet, Lyon-Duchère, Quevilly, Béziers et le Red Star soit respectivement le 7e, le 5e et le 9e du dernier championnat, et les deux relégués de Ligue 2. Ça n'empêche pas le coach, arrivé en janvier dernier en Béarn, de se projeter avec pas mal d'ambition sur cette saison.

France Bleu Béarn : L'an dernier vous aviez repris l'équipe en cours de saison, qu'est-ce que ça change de faire toute l'intersaison ici ?

Bruno Irles : Ça change que je travaille avec eux depuis la reprise il y a un peu plus d'un mois, mais finalement je travaille aussi depuis cinq ou six mois, donc on ne part pas de zéro parce qu'on a gardé une bonne ossature de l'année dernière. L'objectif c'est de repartir avec la bonne dynamique créée en fin de saison dernière.

Avec quelles ambitions ?

C'est vrai qu'ici on s'accroche souvent au maintien à la dernière journée, ou à l'avant-dernière comme cela a été notre cas avec les quatre points perdus la saison dernière (sur tapis vert pour avoir utilisé un joueur suspendu, NDLR). Cette année on a l'ambition de jouer la première partie de tableau, d'aller chercher le haut de ce tableau, de montrer qu'on en est capable. C'est vrai qu'on n'a pas un des plus gros budgets mais on a gardé cette ossature et on a fait un recrutement intelligent, donc on a envie d'aller vers ce haut de tableau.

L'an dernier justement le recrutement avec les prêts de Boisgard et Thill notamment avait était primordial dans l'opération maintien...

Ce sont les deux qu'on perd et je suis ravi de voir qu'ils pourront s'exprimer ailleurs, en Ligue 2 ou en Ligue 1, mais l'ossature est bien là, on l'a gardée. Ce sera aux nouvelles recrues comme Idrissa Ba (attaquant qui arrive de Dunkerque, NDLR), Cheick Sabaly (milieu de terrain offensif prêté par Metz, NDLR), Romain Bayard (milieu de terrain qui arrive de Tours, NDLR), Mor Talla Nguer (attaquant qui arrive de l'US Gorée au Sénégal), qui vont devoir montrer qu'ils sont capable de prendre la suite et de porter le club.

À nous de garder notre dynamique des derniers mois de la saison dernière, c'était difficile de venir nous accrocher ici, il faudra que ce soit encore le cas"            
Bruno Irles — Entraîneur du Pau FC

L'équipe est prête pour la reprise face à Cholet ?

On est prêt, mais jamais à 100%, on a commencé le travail sur la vitesse, par exemple il va falloir encore affiner les coups de pieds arrêtés... Mais je pense qu'on aura un peu d'avance sur les autres, pour l'objectif, avec les joueurs, d'aller chercher le haut de tableau.

Cholet pour la reprise, c'est costaud...

Oui c'est une des grosses cylindrées de ce championnat mais on aborde ce rendez-vous sereinement... Sur le papier, comme on dit parfois, ils sont au-dessus et ont fait un joli recrutement... Maintenant à nous de garder notre dynamique des derniers mois de la saison dernière, c'était difficile de venir nous accrocher ici, il faudra que ce soit encore le cas.

Choix de la station

France Bleu