Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Pau FC : le nom "Stade des Pyrénées" plébiscité

-
Par , France Bleu Béarn

La direction du Pau FC, plusieurs partenaires financiers et des supporters s'accordent autour du nom "Stade des Pyrénées" pour la nouvelle enceinte, qui n'est toujours pas baptisée. C'est le maire de Pau, François Bayrou, qui aura le dernier mot.

Depuis la tribune du nouveau stade, on voit les Pyrénées (les jours de beau temps).
Depuis la tribune du nouveau stade, on voit les Pyrénées (les jours de beau temps). © Maxppp - Sarah Pécanté

Pau, France

Cela fait plus d'un an que le Pau FC (N1) joue dans un stade sans nom. Depuis sa première rencontre sur cette pelouse en septembre 2018, il faut se contenter de la sobre appellation "nouveau stade".

Mais le nom "Stade des Pyrénées" a fait du chemin dans pas mal de têtes. A commencer par celle de l’entraîneur Bruno Irlès. Mais aussi du président du Pau FC, Bernard Laporte-Fray. "Quand on est dans cette tribune, face à ce magnifique tableau qui représente toute la chaîne des Pyrénées, évidemment le premier nom qui nous vient à l'esprit c'est Stade des Pyrénées ou Stade Béarn-Pyrénées", dit le président. Et de confier au micro de France Bleu Béarn, "d'autres personnes au sein du club et des membres du public pensent comme moi".

Des supporters, partenaires et le président derrière "Stade des Pyrénées"

Ce nom, qui est sur le modèle du Stade des Alpes à Grenoble ou du mythique Stadio delle Alpi à Turin, plaît également aux partenaires financiers du club. Plusieurs d'entre eux militent même en interne pour l'imposer, a-t-on appris. 

Les supporters eux ne sont pas unanimes sur un nom à adopter. Même si Nicolas, président de la STUP (Supporters de la Tribune Ultra Paloise) reconnaît que "pas mal de supporters sont pour Stade des Pyrénées". 

En revanche, un nom fait l'unanimité contre lui chez les supporters, celui de "Stade Jean-Larqué". L'éducateur Palois et père de Jean-Michel Larqué, joueur puis commentateur bien connu, a marqué le football local... mais à la Jeanne d'Arc le Béarn (JAB) et pas au Pau FC. Nicolas, président des ultras du Pau FC  balaie cette piste. "Jean Larqué n'a pas compté dans l'histoire du Pau FC, ce serait un non sens."

Le choix de François Bayrou

Il faudra attendre l'inauguration officielle du stade pour enfin connaître le nom choisi par François Bayrou. "Je pense qu'il a d'ores et déjà un nom en tête et qu'il ne tardera pas à le finaliser", confirme Bernard Laporte-Fray. Car c'est bien le maire de Pau qui va décider personnellement du nom de ce stade. 

Le président du club confirme à France Bleu Béarn que les travaux ne sont pas officiellement terminés.  "Aura-t-on une tribune supplémentaire de face ? C'est dans l'air du temps." Pour l'instant rien n'est fait, mais le sujet est toujours en discussion. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu