Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

SM Caen : Paul Baysse, habitué aux prêts gagnants

jeudi 11 octobre 2018 à 17:11 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Paul Baysse était l'invité de la causerie de la mi-temps lors du match OM-SM Caen (2-0). Le défenseur caennais prêté par Bordeaux est revenu sur le troisième prêt de sa carrière en Ligue 1 et sur ses attentes.

Paul Baysse (ici contre Montpellier) dans la causerie de la mi-temps
Paul Baysse (ici contre Montpellier) dans la causerie de la mi-temps © Maxppp - Stéphane Geufroi

Caen, France

Prêté à Sedan alors qu'il était à Bordeaux, prêté à Nice alors qu'il était à St Etienne, Paul Baysse a cette fois-ci été prêté par Bordeaux au SM Caen. Chacun de ses prêts est intervenu à une période-charnière de sa carrière.

" A chaque fois le prêt correspondait à un moment de ma carrière où je devais trouver des projets différents. Le premier, c'était donc prêté à Sedan. J'avais besoin de temps de jeu pour réellement lancer ma carrière professionnelle. Mon deuxième prêt de Saint Etienne vers Nice, je revenais d'une longue blessure. Cela m'a permis de retrouver des sensations après 19 mois d'absence sur les terrains. Et là c'est Caen cette fois-ci qui m'ouvre les bras et qui me donne l'opportunité de retrouver du temps de jeu après mon retour de Bordeaux."

Les saisons passées ont montré qu'un prêt au stade Malherbe de Caen pouvait se transformer en transfert (Ronny Rodelin, Frédéric Guilbert) mais Paul Baysse préfère ne pas se projeter.

"Déjà contractuellement _il n'y a pas d'option d'achat. Cela veut tout dire et rien dire à la fois_. On va dire que cela peut être plus si affinité. Je pense qu'il faut déjà faire une saison. On tirera peut-être les bilans petit à petit au fur et à mesure de la saison. Après, c'est à moi d'être à fond sur le terrain."

Le "Vilain petit canard" du centre de formation de Bordeaux

Dans sa carrière, Paul Baysse n'a pas eu droit à de traitements de faveur, bien au contraire.

"Ça, ça dure depuis que j'ai douze ans. Cela a commencé en 1999-2000 en moins de treize ans aux Girondins de Bordeaux. J'étais un petit peu le vilain petit canard. Tous les ans, je n'avais pas de contrat. Tous les autres étaient au centre de formation. Moi, je ne l'ai intégré qu'à la dernière année à 17 ans. Je n'avais pas de contrat, j'étais le dernier, "est-ce-qu'on va te garder, pas te garder"...  Voilà c'est un peu l'histoire de ma vie. _Une carrière, c'est fait de haut et de bas. Rares sont les carrières qui sont tout le temps au top_."

La Causerie de la mi-temps - Paul Baysse