Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Philippe Hinschberger, nouvel entraîneur du GF38 : "Je ressens une adhésion complète des joueurs"

mercredi 27 juin 2018 à 14:33 Par Aurélie Berland, France Bleu Isère

L'entraînement du GF38 a repris dimanche. L'équipe se prépare pour son retour en Ligue 2, sans son entraîneur des précédentes saisons Olivier Guégan. C'est Philippe Hinschberger qui prend le relais : il était invité de France Bleu Isère au lendemain du match des Bleus contre le Danemark.

Philippe Hinschberger, le nouvel entraîneur du GF38
Philippe Hinschberger, le nouvel entraîneur du GF38 © Radio France - Antonin Kermen

Grenoble, France

Philippe Hinschberger prend ses marques cette semaine au GF38. L'entraînement du groupe grenoblois a repris dimanche, pour préparer le retour en Ligue 2. "Cette période de préparation est très chargée, on s’entraîne 2 fois tous les jours. L’objectif, c’est de mettre les joueurs dans les meilleures conditions." Il a pris ses fonctions il y a moins d'une semaine, pour remplacer Olivier Guégan, l'ancien entraîneur en litige avec le club. Sa dernière expérience sur un banc c'était à Metz ou il est resté deux ans, conduisant le club en Ligue 1 avant d'etre remercié en cours de saison. "Le GF38, c’est un club que je ne connais pas bien du tout. C’est un groupe jeune, ça me change de ce que j’avais à Metz, où j’avais pas mal de joueurs expérimentés – de plus de 30 ans, 32 ans, avec toujours un peu de problèmes pour la gestion de l’entraînement.

Deux montées lors des deux précédentes saisons

Le GF38 est sur une bonne dynamique. Le club est monté les deux saisons précédentes, et malgré le débarqument surprise d'Olivier Guégan, les joueurs restent motivés pour briller en Ligue 2. "Ce n'est pas à moi de commenter ce qui s’est passé avec Olivier Guégan. Ce que je peux vous dire, c’est que la première poignée de main avec les joueurs a été franche, souriante. L’intérêt du joueur, c’est de jouer, que ce soit sous les ordres de Phillipe Hinschberger ou d’Olivier Guégan.

L'équipe est d'ores et déjà concentrée sur ses objectifs. Elle s'est très vite adaptée à son nouvel entraîneur.  "Je ressens une adhésion complète des joueurs. Ils se sont mis au boulot parce qu’ils savent qu’ils ont besoin de faire une bonne préparation, que la saison sera difficile", se félicite Philippe Hinschberger. La concurrence sera rude en Ligue 2. "Il faut se préparer. Dans le football, il n’y a pas beaucoup de sentiments." Les premiers matchs officiels sont prévus pour le week-end du vendredi 28 juillet. 

Interrogé également sur la coupe du monde et le piètre match de la France hier contre le Danemark -les deux équipes se sont neutralisées 0 à 0- Philippe Hinschberger, le nouvel entraîneur du GF38, a voulu relativiser. "On a vu un match très fermé avec une équipe du Danemark qui a eu quelques situations. C’est très difficile de jouer contre un bloc aussi bas, avec une telle densité de joueurs, qui sont positionnés tout le temps à 30-40 mètres de leur but." Un score et un match en demi-teinte qui ne préoccupent pas pour autant l'entraîneur grenoblois. "Je ne suis pas très inquiet, parce que même si l’équipe de France n’a pas été très brillante, elle a pris 7 points sur les 9 possibles." 

Un match plus ouvert contre l'Argentine samedi

Ce match nul a malgré tout permis à l'équipe de France de terminer première de sa poule, devant le Danemark justement. Mais c'est maintenant un nouveau tournoi qui commence avec le débat des matchs avec élimination directe : le prochain, ce sera samedi à 16 heures contre l'Argentine de Messi, buteur hier contre le Nigéria. "Les deux équipes vont chercher à se qualifier. L’Argentine va essayer de battre la France. On devrait avoir un peu plus d’espace", espère l'entraîneur. Les deux équipes vont être obligées de prendre des risques pour espérer dépasser les huitièmes de finale.