Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Stade Lavallois : la saison 2018-2019

Philippe Jan : "le Stade lavallois aura un très gros budget en Ligue 2 en cas de montée"

mercredi 25 juillet 2018 à 18:46 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

A moins de dix jours de la reprise du championnat National, le président du Stade lavallois a fait le point sur plusieurs dossiers qui font l'actualité du club mayennais.

Le président du Stade lavallois, Philippe Jan, se veut ambitieux.
Le président du Stade lavallois, Philippe Jan, se veut ambitieux. © Radio France - G.M

Laval, France

Le président du Stade lavallois, Philippe Jan a délivré quelques informations diverses. D'abord sur le départ d'Houboulang Mendès, expliquant que seul le club de Lorient s'était positionné. L'accord, trouvé samedi dernier, est gagnant-gagnant. Le montant du transfert ne sera pas rendu public mais il y a des bonus et des intéressements selon les performances du joueur et du club.

Depuis le début de l'année, le Stade lavallois a récupéré 3 millions 700 000 euros grâce aux transferts d'Oumar Solet à Lyon, de Nordi Mukiélé à Leipzig et d'Houboulang Mendès à Lorient. Le président du club avait pour mission de réaliser deux millions et demi, l'objectif est donc largement atteint.

Un budget en hausse

Pour cette saison 2018/2019, le budget u Stade lavallois s'élève à six millions d'euros, soit l'un des plus gros de National. Un budget à mi-chemin entre celui de la dernière saison de Ligue 2 (huit millions) et celui de l'an dernier (quatre millions). Du coup, la masse salariale du club est en hausse de 40%. Par ailleurs, l'ensemble des partenaires majeurs du Stade lavallois ont renouvelé leurs contrats avec le club de foot mayennais. Et Philippe Jan l'a assuré, "nous aurons un très gros budget en Ligue 2 en cas de montée du Stade lavallois". Ce qui signifie, en d'autres termes, un budget supérieur à ceux de ses dernières années.