Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Plus de 4000 spectateurs assistent au premier match de l'équipe féminine du DFCO au stade Gaston-Gérard de Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

Malgré la grosse première mi-temps des dijonnaises, le DFCO s'incline 4-0 à domicile contre Lyon au stade Gaston-Gérard. Les filles de l'Olympique Lyonnais sont sacrées championne de France.

Les lyonnaises ont remporté la rencontre 4-0.
Les lyonnaises ont remporté la rencontre 4-0. © Radio France - Victor Vasseur

C'était une grand fête, surtout dans les tribunes du stade Gaston-Gérard de Dijon, avec des supportrices comblées. Certaines portent le maillot rouge de Dijon, avec une écharpe autour du coup. Delphine a 25 ans : "J'adore, je suis fan ! Avec une amie, on est joueuse à Fenay en Côte d'Or. Ce match met le football féminin en avant, c'est super important."

Pour Sarah, 15 ans, assister à un match de foot, c'est une première : "Je voulais être dans le stade la première fois que les filles du DFCO jouent." Dans les tribunes, de nombreuses jeunes footballeuses qui rêvent de prendre la place des pros sur la pelouse, comme Amira  : "Ça permet de développer le foot féminin car ce sont toujours les garçons qui sont en tête."

Manque de repères

Plus de 4000 spectateurs, même les joueuses de Dijon ne s'attendaient pas à autant de monde comme la capitaine Alexia Trevisan : "C'est un plaisir de jouer contre des équipes comme Lyon. Et avec un public comme ça, c'est grandiose, c'est un rêve d'enfant."

Le bémol à Gaston-Gérard : les joueuses dijonnaises n'ont pas leurs repères sur le terrain. "Elles n'ont pas non plus l'habitude de jouer sur du gazon" précise l'entraîneur Yannick Chandioux.