Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Finale de la Ligue des Champions : porter un maillot du PSG sera interdit à Marseille ce dimanche

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Le port du maillot du PSG sera interdit dans un périmètre précis autour du Vieux-Port de Marseille ce dimanche 23 août, pour la finale de la Ligue des Champions opposant le club parisien au Bayern Munich.

Supporter du Paris Saint-Germain sur le Vieux-Port de Marseille (illustration)
Supporter du Paris Saint-Germain sur le Vieux-Port de Marseille (illustration) © Maxppp - Patrick Nosetto

Interdiction de porter un maillot ou une écharpe du Paris Saint-Germain dimanche à Marseille ! Ce sera le cas dans un périmètre autour du Vieux-port, durant la finale de la Ligue des Champions opposant le club parisien au Bayern Munich. La préfecture de police de Marseille craint des débordements.

Entre 15h dimanche et 3h du matin lundi, la "présence de supporters du PSG ou de personnes se présentant comme tels et se comportant comme tels" est interdite autour du Vieux-Port, où de nombreux bars retransmettent les matches, par mesure de sécurité, a indiqué à l'AFP la préfecture de police, confirmant une information du Parisien

L'arrêté, qui ne sera publié que ce vendredi, a été pris après des incidents qui ont émaillé la retransmission du match de demi-finale mardi soir.  

Le texte du préfet de police argue notamment "qu'il existe une forte animosité de la part de quelques Marseillais, supporters ou non, envers l'équipe du PSG, en contradiction avec tout esprit sportif". Mardi soir, selon la préfecture de police, des regroupements de plus de 250 personnes ont eu lieu à Marseille, donnant lieu à deux agressions de personnes portant un maillot du club parisien, et à "des tentatives d'intimidation visant à interrompre la retransmission du match". Ce type d'arrêté est pris systématiquement par la préfecture de police des Bouches-du-Rhône dans le périmètre du stade Vélodrome lorsque le ministère de l'Intérieur prononce des interdictions de déplacement de supporters.

L'arrêté en question :

"Considérant qu’en application de l’article L. 332-16-2 du code du sport, le représentant de l’Etat dans le département peut, par arrêté, restreindre la liberté d’aller et de venir des personnes se prévalant de la qualité de supporters d’une équipe ou se comportant comme tels sur les lieux d’une manifestation sportive et dont la présence est susceptible d’occasionner des troubles graves à l’ordre public ;    

Considérant le risque d’attentat particulièrement élevé et le fait que, dans ce contexte, les forces de l’ordre sont particulièrement mobilisées sur l’ensemble du territoire national, qu’elles ne sauraient être détournées de cette mission prioritaire pour répondre à des débordements liés au comportement de supporters dans le cadre de rencontres sportives ;   

Considérant qu’il existe une forte animosité de la part de quelques Marseillais, supporters ou non, envers l’équipe du Paris Saint-Germain, en contradiction avec tout esprit sportif,  que cet antagonisme s’est concrétisé, lors de la demi finale jouée entre le Paris Saint-Germain et le Red Bull Leipzig, mardi 18 août 2020 au stade Estadio da Luz de Lisbonne au Portugal, par des regroupements de personnes, jusqu’à 250, provoquant des tensions et des incidents en centre-ville de Marseille caractérisés par l’usage d’engins pyrotechniques et pétards, par l’agression de deux personnes dont l’une portait le maillot du Paris Saint-Germain, par des actes d’intimidation visant à interrompre la retransmission du match dans des bars ;   

Considérant que l’équipe du Paris Saint-Germain participera à la finale de la Ligue des Champions, au Portugal, le dimanche 23 août 2020 à 21h00 ;   

Considérant que l’usage d’engins pyrotechniques risque d’entraîner des atteintes physiques et des mouvements de panique dans la foule ;  

Article 1er : Du dimanche 23 août 2020 à 15h00 au lundi 24 août 2020 à 3h00, il est interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du Paris Saint Germain, ou se comportant comme tel, de circuler ou de stationner sur la voie publique sur le Vieux-Port et sa périphérie dans les 1er, 2e, 6e et 7e arrondissements de la commune de Marseille.

Article 2 : Sont interdits dans le périmètre et pour la durée définis à l’article 1er, la possession, le transport et l’utilisation de tous pétards et engins pyrotechniques, drapeaux et banderoles dont les inscriptions appellent à la provocation, à la violence ou à la haine et tout objet pouvant être utilisé comme projectile.

Article 2 : Les infractions au présent arrêté seront constatées et sanctionnées par tout officier de police judiciaire ou tout agent de la force publique habilité à dresser procès-verbal, conformément aux lois et règlement en vigueur.

Article 3 : Le directeur de cabinet du préfet de police des Bouches-du-Rhône et le directeur départemental de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au recueil des actes administratifs de la préfecture des Bouches-du-Rhône et de la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, notifié au procureur de la République près le tribunal judiciaire de Marseille, affiché à la mairie de Marseille et aux abords immédiats du périmètre défini à l’article 1er."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess