Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Théo a grandi avec le FC Nantes et supporte maintenant le TFC : avant le barrage, "le choix n'est pas facile"

Théo, 26 ans, est arrivé dans la région toulousaine tout petit mais sa famille étant nantaise, ce fan de foot a d'abord été supporter du FC Nantes, avant de suivre le TFC. Pas facile de choisir quel maillot porter ce jeudi et ce dimanche pour les matchs de barrage. France Bleu l'a rencontré.

Théo, avec l'écharpe de Nantes, et le maillot du TFC !
Théo, avec l'écharpe de Nantes, et le maillot du TFC ! - Théo

C'est un supporter du FC Nantes passé au TFC, mais dont le cœur continue de balancer. Théo, 26 ans, est arrivé dans le petit village de Péchabou, au sud de Toulouse, quand il n'avait pas trois ans. Mais toute sa faille est nantaise, alors forcément, il a grandi avec le FC Nantes.

"Le seul toulousain avec le maillot du FC Nantes quand j'étais petit"

Il a connu le huitième et dernier titre des Canaris, lors de la saison 2000-2001, avant l'épopée lyonnaise. "C'était l'époque de Mickaël Landreau, une de mes idoles d'enfance. Je pense que j'étais le seul toulousain avec le maillot du FC Nantes quand j'étais petit!"

Pourtant, à force d'aller au Stadium, il s'est mis à supporter le TFC. Il est abonné depuis trois saisons, et reste marqué par le maintien du club en 2016, grâce à un discours devenu mythique du coach Pascal Dupraz, avant le tout dernier match crucial. Et il a depuis équilibré sa penderie : "J'ai trois ou quatre maillots du FC Nantes et trois ou quatre du TFC", sourit-il.

"Difficile de choisir"

S'il "se chambre" avec ses cousines, fans des Jaunes, il avoue avoir du mal à choisir quelle couleur il portera pour regarder les matchs de barrage jeudi et dimanche. "Je le regarderai avec mes copains toulousains, donc ce sera plutôt Toulouse", confie-t-il. Mais c'est difficile de choisir. Il y aura de la satisfaction et de la déception dimanche."

Il y aura de la satisfaction et de la déception

Et quand on lui demande un pronostic, il voit plutôt Nantes gagner, même s'il aimerait voir les Violets remonter en Ligue 1. "Tout va se jouer sur des détails : une erreur d'arbitrage, un but... Les clubs ne seront pas maîtres de leur destin. Après, c'est plutôt une question de dynamique, cela ferait plus mal au TFC de ne pas monter, qu'au FC Nantes de descendre. " Pour lui, les Nantais ont besoin de se renouveler : "On ne sait pas trop où ils vont avec la direction, ils changent d'entraîneur tous les ans. Une descente ça peut aussi leur faire du bien, alors que le TFC on a l'impression qu'ils sont repartis sur de bonnes bases."

Quoi qu'il en soit, il espère que le Stadium ("malheureusement moins animé que la Beaujoire") pourra retrouver les 20.000 spectateurs de moyenne qu'il voyait quand il était petit, et que l'enceinte rouvrira vite alors que les matchs se jouent toujours à huis clos pour l'instant à cause du covid.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess