Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Habib Diallo : "Au classement, le Racing s'est mieux placé que Metz, ça joue aussi pour ma carrière"

-
Par , France Bleu Alsace

C'est la recrue la plus chère de l'histoire du Racing Club de Strasbourg. Habib Diallo, arraché dans les dernières heures du mercato au rival, le FC Metz, pour 10 millions d'euros, plus des bonus. Présenté à la presse ce vendredi 16 octobre, il veut tourner la page de son transfert rocambolesque.

La recrue la plus chère du Racing Club de Strasbourg a été présentée à la presse
La recrue la plus chère du Racing Club de Strasbourg a été présentée à la presse © Radio France - Louis de Bergevin

Le nouvel attaquant Strasbourgeois s'est présenté dans les tribunes du stade de la Meinau ce vendredi 16 octobre. Ce jeune buteur, qui aime surtout "les attaquants qui marquent" attend désormais de fouler la pelouse. Et il se montre très ambitieux.

Le sénégalais a surtout montré son envie de tourner la page. "Les gens qui croient que je n'avais pas envie de signer ici, c'est parce qu'il y a la rivalité entre Metz et Strasbourg. Mais ça c'est entre supporters. Nous, en tant que joueurs on peut jouer n'importe où."

Habib Diallo a aussi tourné la page du montant de son transfert. L’étiquette de "joueur le plus cher de l'histoire du club" peut parfois être lourde à porter. Pas pour lui, il l'assure : "Après c'est à moi de faire mes preuves. J'espère faire mieux que ce que j'ai fait l'année dernière, j'espère marquer plus que 12 buts."

Franchir un pallier à Strasbourg

L'ancien Brestois arrive avec beaucoup d'ambition. Il compte aussi sur sa complémentarité avec l'attaquant déjà en place, Ludovic Ajorque : "Je n'ai jamais joué avec lui, mais je pense que ça va marcher." 

Enfin, il compte avancer dans sa carrière. C'est d'ailleurs pour ça qu'il est venu en Alsace explique-t-il. "Au classement, le Racing s'est mieux placé que Metz et pour ma carrière, ça joue aussi si ils sont bien classés." Il compte là-dessus, même si la saison est mal embarquée pour les Strasbourgeois, 18e après 6 journées. "Si il y avait une hésitation, je n'aurais même pas fait la route."

Habib Diallo regarde bien plus haut : "J'espère qu'on va finir dans les cinq premiers, ou dans les dix premiers."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess