Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Pour Jean-Jacques Bourdin, il va falloir être malin pour que le Nîmes Olympique reste en Ligue 1

vendredi 11 mai 2018 à 11:24 Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère

Le Nîmes Olympique termine ce vendredi la saison sur la pelouse de Reims, l'autre promu. Les deux équipes vont savourer ensemble leur montée en Ligue 1. Ensuite il va falloir penser à l'avenir. Pour Jean-Jacques Bourdin, le parrain du club, il faudra être malin sur le recrutement pour se maintenir.

Jean-Jacques Bourdin est prêt à sortir son carnet d'adresses pour la future équipe du Nîmes Olympique.
Jean-Jacques Bourdin est prêt à sortir son carnet d'adresses pour la future équipe du Nîmes Olympique. © Maxppp - maxppp

Nîmes, France

Un dernier match du championnat de Ligue 2 au parfum de Ligue 1 pour le Nîmes Olympique ce vendredi soir.  Les crocos se déplacent à Reims, l'autre promu de cette saison. Ce sont donc deux futures équipes de Ligue 1 qui vont se retrouver d'abord pour faire la fête ensemble. Mais il faut vite penser aux choses sérieuses, a dit ce vendredi matin sur France Bleu Gard Lozère Jean-Jacques Bourdin, le parrain du club. 

Construire une équipe de Ligue 1

Avec un budget d'un peu plus de 8 millions d'euros en Ligue 2, le Nîmes Olympique pourra compter sur 12 millions d'euros de droits télé, ce qui ferait un total de 20 millions d'euros. Difficile d'envisager plus pour l'instant. 

"Quand on n'a pas beaucoup d'argent pour construire une équipe de Ligue 1, il faut être malin. Cela veut dire aller chercher des joueurs jeunes, de Ligue 2 ou de Ligue 1 mais pas à l'autre bout du monde. Nous voulons des joueurs qui aiment le maillot du Nîmes Olympique."

Umut Bozok, croco encore longtemps ? 

Si il y a bien un joueur qui aime le maillot du Nîmes Olympique c'est Umut Bozok, la révélation de cette saison, élu meilleur buteur à plusieurs reprises. Pour l'instant il assure qu'il n'a pas été sollicité mais la tentation risque d'être grande. Jean-Jacques Bourdin comprendrait qu'il s'en aille. 

"Si l'offre est énorme et si Umut n'a pas envie de la laisser passer l’opportunité, il partira."

Alors comment attirer de nouveaux joueurs ? Jean-Jacques Bourdin ne cache pas qu'il compte bien sortir son carnet d'adresses. Mais pour l'instant aucun nom de joueur ne sort du lot.

"Nous ne faisons que commencer. Mais je vais aider le président Rani Assaf et Laurent Boissier (le préparateur physique)."

Un nouveau stade avant 2021 ?

Le stade des Costières va devoir rapidement se mettre aux normes pour accueillir les matchs de Ligue 1. Les travaux vont débuter d'ici cet été, en attendant la construction du nouveau stade. Pour Jean-Jacques Bourdin, ce sera avant 2025 : il avance la date de 2021. Mais il souhaite que le stade appartienne à 100% au club.

"C'est essentiel pour le club de posséder son outil de travail. Cela permet de ne pas dépendre des collectivités locales. Elles n'ont pas à dépenser l'argent du contribuable pour financer un club professionnel de football."

Et si vous vous demandez si un jour Jean-Jacques Bourdin deviendra président du Nîmes Olympique, ce n'est peut-être pas exclu. 

"Pour l'instant, j'ai une activité professionnelle, mais peut-être qu'un jour je m'investirai davantage dans le club. Tant que je suis journaliste, je ne prendrai aucune responsabilité dans le conseil d'administration."